"L’OBJECTIF DE LA SAISON A ÉTÉ ATTEINT, LES PHASES FINALES C’EST DU BONUS POUR LES JOUEURS"

La défaite 57/14 est anecdotique, le Rugby Club Nimois était assuré de terminer premier, mais elle aura permis au trio d’entraîneur nimois, Nicolas Alcalde, Jean Baptiste Cuq et Jean Michel Millet de procéder à une revue d’effectif, à quinze jours de se déplacer à Macon lors du match aller des huitièmes de finale. Une semaine plus tard, le 1er mai, du fait de sa première place en phase de poule, le club nimois recevra les bourguignons. 

JS30: Vous aviez décidé de faire beaucoup tourner pour ce dernier match, histoire de mobiliser tout le monde. Que retient-on de ce dernier match?

Jean Michel Millet:  Sportivement, on ne pouvait pas faire mieux que finir premier. Castelsarrasin, c’était une revue d’effectif. On voulait donner du temps de jeu aux espoirs et à des joueurs qui avaient moins joué ces derniers temps comme Charles Robbe qui était blessé ou Elias Nouri. On attendait plus de prestations individuelles que collectives. En face, il y avait une équipe accrocheuse, on voulait voir certains garçons a certains postes. Je ne veux pas sous-estimer la prestation des minots à Castelsarrasin. 

JS30: Premier de poule avec seulement deux défaites, 12 points d’avance sur le second Pamiers, il y a longtemps qu’on avait pas vu le RCN à pareille fête?

JMM: Oui mais je ne suis pas là depuis assez longtemps pour faire le bilan. Ça a été une saison exceptionnelle, juste super a vivre. On a aligné 16 ou 17 victoires, on monte en Nationale2, on est invaincu à Kaufmann. Avec JB et Nico, on est arrivé il y a deux ans et on savait qu’on allait avoir besoin d’un peu de temps mais on a vite compris le fonctionnement du groupe. On savait qu’on avait des garanties. Le principe d’une saison est d’envoyer des signes forts et montrer qu’à Nimes c’était costaud cette saison. Il fallait que les adversaires comprennent cela. Nous, on se rappelle d’où on vient. 


JS30: Maintenant place aux phases finales et à Macon?

JMM: Oui. J’ai regardé quelques matchs de Macon. C’est une équipe athlétique et complète avec une organisation quasi pro. On sait ou on met les pieds mais on sait aussi que ça va être compliqué. Des phases finales, c’est un bonus pour les joueurs. L’objectif de la saison a été atteint. Toutes les équipes sont au top départ pour un titre. A partir de maintenant, ça appartient aux joueurs. 

JS30: Le RCN à t il une équipe pour aller au bout de ces phases finales?

JMM: Sur des matchs allers retours, certaines équipes seront difficiles à battre comme Hyeres-Carqueiranne. Mais avant on joue Macon en 8e, Vienne ou Rumilly en quart si on passe Macon. Macon est une équipe complète mais on ira sans complexe même si la tâche sera difficile. Pourquoi ne pas aller le plus loin possible. Dans la tête, tout est possible. Mais aujourd’hui, on est focus sur Macon. Ce serait super d’aller loin dans ces phases finales, ça validerait le boulot effectué toute cette saison.

Crédit photo: Mathilde Arnoux

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN