"ON A BIEN FAIT LE JOB"

Le vent et le temps hivernal de ce dimanche 3 avril n'a pas empêché les Centurions de Nimes de réussir leur bel après-midi. Du monde dans les tribunes, des cheerleaders au top et un adversaire, les Blue Stars de Marseille, qui les avaient accroché au match aller dans la cité phocéenne. Mais cette fois, il n’y a pas eu de match. La faute à des nimois qui n’ont pas laissé leurs adversaires respirer. Avec un Jordy Sense intenable bien lancé par un Maxime Etienne qui récolte tous les suffrages à l’applaudimètre, les Centurions ont fait voler en éclat la défense marseillaise. Ajoutez à cela, une défense intraitable bien regroupée autour de Romain Bouda Bresson. Et ça fait une cinquième victoire en autant de match 40/0 et la prévision d’un choc dans trois semaines face à Nice. En attendant, c’est au milieu de la pelouse de Kaufmann que j’ai interviewé Jean Philippe Eldin, le head coach nimois.
JS30: Jean Philippe, 40/0, vous avez fait le job et on peut dire que vous l'avez plutôt bien fait?
Jean Philippe Eldin: Effectivement on a bien fait le job. Encore une fois, on fait un cleen sheat, un shut out comme on dit en football américain, zéro point pris par notre défensive, on a en plus pu faire tourner notre effectif donc avec des joueurs qui sont pas forcément titulaires. On a réussi à tenir, a prendre zéro point. C'est très important de prendre zéro points dans ce championnat car ça défini les places dans les playoffs. Les équipes qui prennent le moins de points reçoivent en playoffs. Sur les matchs précédents, on avait de la frustration sur notre attaque, on mettait très peu de points, on tenait defensivement, malgré les armes offensives qu'on a. On sait qu'on a des athlètes donc on sait qu'on peut faire mal. Et aujourd'hui, avec des ajustements car en face c'est des équipes dont en début de saison on ne connaissait pas le système de jeu, on a étudié, on a regardé, on s'est ajusté et aujourd'hui nos porteurs de balles, Jordy Sense et Melvin Blot, ont été vraiment été explosifs, ont vraiment pilonné la défense adverse surtout sur des jeux intérieurs. On a été solide au niveau de notre ligne offensive, on a fait le taf, on a été discipliné. Et puis on a fini tous nos drives, on a mis 40 points. 


JS30: Vous avez marqué quasiment sur vos deux premiers incursions dans leur terrain puis vous les avez asphyxié defensivement, ils ont quasiment joué dans leur partie de terrain. C'était ce que tu avais demande aux garçons?
JPE: Exactement. Au foot américain, ce qui est très important c'est la discipline. Aujourd'hui, les gars ont été très disciplinés et quand je parle de discipline, c'est pas juste ne pas faire de faute, c'est faire son job. Y a un très bon coach en NFL, celui des patriots, qui dit souvent a ses joueurs "do your job"...fais ton job, juste faire son job et aujourd'hui la défense ils ont juste fait leur job. Ils ont fait ce qu'ils avaient à faire, ils ont pas fait le job d'un autre. Defensivement, on arrive à vite contrer le jeu adverse, rapidement, en étant juste disciplinés. On a pas 20000 jeux défensifs, on a trois alignements, trois jeux défensif et on s'aligne très vite a l'attaque adverse. Chacun fait son job et ça marche. 
JS30: Elle est terrible ton équipe pour l'adversaire parce que a 33/0, on n aurait pu penser que vous alliez calmer le jeu. Mais non, en fait, ils ont joué comme il y avait 0/0.
JPE: Aujourd'hui un match de foot, ça se joue...(il coupe) on respecte l'adversaire en faisant ça. On fait tourner nos joueurs. Mais le respect de l'adversaire, c'est de jouer 100% face à eux. On respecte, eux ils travaillent. Nous aussi, ils fait que les garçons travaillent. On des échéances encore avec trois matchs importants qui arrivent. Si on gagne les trois prochains matchs, on va en playoffs donc même a 33/0, il faut continuer de travailler.


JS30: Ça se passe plutôt pas mal, cinq victoires, premiers...c'est de bonne augure pour la réception de Nice le 24 avril?
JPE: Oui bien entendu, c'est de bonne augure, on met encore plus la pression sur eux. Eux attendaient peut qu'on fasse un faux pas avant leur match. Mais, on va pas leur donner cette opportunité. Cette équipe a annoncé qu'ils voulaient vraiment aller chercher un titre. Mais avant d'aller chercher un titre, il va falloir qu'ils passent par nous et nous aussi on est pas là pour faire de la figuration. Avec ce match, on a prouvé a beaucoup de personnes qu'il allait falloir compter sur nous pour aller chercher un titre.
JS30: Rendez-vous le 24 avril alors?
JPE: Oui rendez vous le 24 avril face aux aigles rouges de Nice.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"