"CE QUI M'A MOTIVÉ A PROLONGER CE SONT LES GENS, L'AMBIANCE DANS LE GROUPE ET LE PLAISIR DE BOSSER ENSEMBLE"

Après Nîmes, Saintes, Sarrebourg et Bourgoin, le nîmois Maxime Pagès a posé, en début d'année 2022, ses valises en Bretagne, à Lanester. Le temps pour lui, d'aider le club breton a obtenir son accession en N1 Élite et de se voir proposer une prolongation de deux ans pour essayer de voir plus haut. A son aise dans cette région qu'il découvre un peu plus chaque jour, le gardien formé à l'USAM Nîmes a donc décidé d'accepter la proposition du club.
JS30: Content de prolonger à Lanester?
Maxime Pagès: Franchement oui. Sincèrement, j'ai rebondi ici en milieu de saison dernière. Ca s'est bien passé. La dynamique est bonne* et le projet est sympa. En plus, le cadre de vie est super. Je suis très content de cette prolongation. 


JS30: Pourquoi tu as fait le choix de prolonger?
MP: Parce que c'est un club qui est super bien structuré. C'est le club le plus ancien en N1 avec 17 années de présence à ce niveau je crois. Et la, on a senti qu'ils ont passé la seconde. L'objectif est une montée en Proligue d'ici 2, 3 ou 4 ans. On est dans une dynamique de progression, on sent que ça bosse à tous les étages du club. Ce qui m'a motivé à prolonger, c'est vraiment les gens que j'ai rencontré dans ce club, la super ambiance qu'il y a dans ce groupe et le plaisir que l'on prend à bosser tous les jours ensemble. 
JS30: Le club accède donc à la N1M Élite, quel va être l'objectif du club?
MP: Monter le plus rapidement possible. Après il faut être réaliste, on sait qu'il ne suffit pas de l'annoncer pour que ça se passe. On va tout tenter, on donnera tout. On veut figurer le mieux possible. 


JS30: A Bourgoin, ça ne s'est pas passé comme tu le voulais et tu as trouvé ton bonheur à Lanester. C'était l'endroit idéal pour toi?
MP: Bourgoin, on peut parler de quiproquo. Entre ce que je pensais, ce qui m'a été dit et ce que le club voulait faire. L'après Covid y est surement pour beaucoup. Mais j'ai rencontré des gens très bien. Un club n'avance pas toujours à la vitesse que les gens veulent. Ce n'était pas ce que je voulais, ça ne collait pas à ma mentalité. Du coup, Lanester s'est présenté. Je n'ai pas trop hésité, j'aime bien découvrir des choses. La France, c'est super beau et ma copine n'est pas réfractaire à bouger. Le projet est sympa, le club l'est aussi et en plus, il y a la Bretagne. Dans la vie, il faut faire des choix, je ne regrette pas. Je n'oublie pas que mon départ à Lanester parce Bourgoin a compris mon envie d'autre chose. 
JS: Au final, tout va bien...qu'est ce que je peux te souhaiter?
MP: Que ça se passe bien. Que cette dynamique de groupe continue a être aussi bonne. Je bosse bien à l'entrainement et je sais que ça va suivre. 


*Lanester accède a la N1M Élite la saison prochaine
Crédit photos: FLO.A Photographie

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN