"EN PHASE FINALE, L’ÉTAT D’ESPRIT DE GROUPE, DE FAMILLE EST IMPORTANT"

Il était 21h passé quand Kaufmann s'est embrasé... Les enfants ont envahi la pelouse, les joueurs et le staff ont crié leur joie...il y avait des sourires au quatre coins du terrain et des tribunes. Le président Steeve Calligaro était lui aussi tout sourire, tout comme son prédécesseur Olivier Bonné aperçu dans les tribunes. Le Rugby Club Nîmois venait de realiser un petit exploit en éliminant Mâcon, équipe qui vit son rugby de fédérale 1 comme une équipe professionnelle. Mais le coeur et la grinta nîmoise, a l'image d'un Elias Nouri qui n'a cessé d'haranguer le public, a fait le reste. Et le RCN verra les quarts de finale. L'arbitre venait de siffler la fin du match depuis quelques secondes, le feu d'artifice rouge et vert venait de se terminer, quand je suis allé sur la pelouse a la rencontre de Nicolas Alcalde, un des coachs nîmois et de Samuel Roche qui avec ses quinze points a été le réalisateur de la domination nîmoise, tant en mêlée qu'en touche.

JS30: Nicolas, c'est une qualification qui fait du bien! Je vais pas dire qu'elle ne souffre d'aucune contestation mais Mâcon a marqué trois points sur les trois dernières mi-temps jouées*.
Nicolas Alcalde: Oui ils ont marqué trois points en trois mi-temps mais on va pas parler d'eux. On va dire que nous, on a bien mené les deux matchs consécutifs. Le match de phase finale où il fallait être solide et avoir un bon buteur, on a eu ça pour passer ce tour la. 
JS30: Vous leur avez marché dessus, y avait du monde, un public chaud, tout était réuni?
NA: Oui tout était réuni. Je sais pas si on leur marché dessus mais on nous attendait comme une poule plus faible et comme j'ai dit à un de tes confrères d'avoir des pros et des étrangers ça remplace pas les couilles et le coeur et on l'a encore prouvé aujourd'hui comme on l'avait déjà fait par le passé. 
JS30: Elle est belle cette équipe de Nîmes?
NA: Oui, elle est très belle, il y a des vrais nîmois. Tous les mecs qui sont venus depuis quelques années se sont super bien intégrés et avec un staff d'amateurs on a montré ce qu'on savait faire. 


Le temps pour moi de traverser le terrain et de retrouver un Samuel Roche, ému, avec son bébé dans ses bras. 

JS30: Samuel, l'aventure continue ?
Samuel Roche: Oui elle continue, on fait un match plein. On est fort défensivement en première mi-temps, on arrive à les garder chez eux, ils ont peu d'occasions chez nous. Avec un léger vent favorable, on a réussi à les garder chez eux. On a essayé de les pénaliser quand ils étaient a la faute. Malheureusement, en premiere mi-temps, je loupe le cadre a deux, trois reprises. Un peu déçu de la première mi-temps mais collectivement on fait le job. On arrive à les mettre un peu a mal et on revient en deuxième mi-temps avec beaucoup d'intentions en se disant qu'il nous reste quarante minutes avant de faire un exploit car on est considéré comme un club amateur face à ce genre d'équipe. On sait qu'ils ont fait récup toute la semaine, nous on a pas ce luxe la, on bosse tous, mais je pense qu'en phase finale l'état d'esprit de groupe, de famille est important. On a réussi en deuxième mi-temps a mettre les ingrédients pour les garder loin et réussir cet exploit a Kaufmann. 
JS30: Vous les avez bien bougé quand même, je disais à Nico Alcalde, qu'ils avaient marqué trois points en trois mi-temps ?
SR: C'est ça, on a bien réussi à les bouger. Devant, on a une belle équipe, une sacrée équipe, je pense qu'on peut les remercier fort parce que c'est grâce à eux qu'on a réussi à avoir ce score la. 
JS30: Ça fait du bien, y avait du public, c'était bouillant...
SR: C'est magique...c'est magique!!! Dans le couloir, on a vu toutes les larmes, au retour des vestiaires pareil, parce que quand tu sens l'engouement des supporters, de toute la ville autour de toi, c'est toujours agréable et ça donne des frissons. Aujourd'hui encore dans la voix, rien qu'en te le disant, ça me fait quelque chose et je pense qu'on aura encore plus de monde sur le tour prochain parce qu'on a mobilisé les gens et qu'on est prêt à faire des resultats face a de grandes équipes donc  il faut continuer comme ça. 


*Mâcon a mené 22/6 a la mi-temps du match aller, s'est incliné 22/25 a la fin de celui ci et a été battu 15/3 a Nîmes. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"