HOMMES, FEMMES, ON EST TOUS DIFFÉRENTS MAIS TOUS ÉGAUX….LE RCN ET LE FFNMG A L’ÉCOLE GEORGES BRUGUIER

Ce sont pas moins de onze classes du groupe scolaire Georges Bruguier de Nîmes que quatre footballeuses du Foot Féminin Nîmes Métropole Gard et leur coach Gaby Taves ainsi que deux rugbywomen du Rugby Club Nîmois ont visité ce jeudi à l'occasion de la deuxième journée, la première avait eu lieu l'an dernier avec quatre filles du FFNMG, destinée à expliquer l'égalité entre homme/femme a des élèves de primaire d'un quartier du Chemin Bas de Nîmes. 


Sous les regards du directeur Christophe Boissier et de Cécile Gonod, professeur des ecoles a l'origine de ce projet, des le matin Romane Benchao, deja présente l'an dernier, Candice Pognat, Manon Moreira et Manon Bernard sont allées à la rencontre de quatre classes. Après avoir discuté avec les enfants sur leur passion pour le football, la matinée s'est terminée en atelier de jeu avec ballon pour la plus grande joie des enfants. 


L'après midi, ce sont les deux joueuses du RCN, la pilier Noura Bouhya et l'arrière Joséphine Dupré qui ont pris le relais. Après avoir expliqué aux enfants qu'elles pratiquaient le rugby depuis sept et quatre ans mais qu'elles faisaient du sport depuis toutes petites , les questions n'ont pas manqué de fuser...”Vous etes professionnelles? Vous avez déjà pleuré, parce que ça fait mal le rugby? Vous avez déjà pris un carton rouge?, on dit rugbyman ou rugbywoman?, vous vous êtes déjà blessées gravement?”. Répondant à toutes les questions des enfants, Noura et Joséphine leur ont expliqué que le rugby féminin était en plein développement, notamment à Nîmes ou le club fait beaucoup d'efforts pour ses féminines. Elles leur ont aussi expliqué qu'elles s'entraînaient trois fois par semaine plus de la muscu pour celles qui le veulent. Les deux joueuses, a l'instar de celles du matin, ont alors improvisé des ateliers autour du ballon ovale. "Mais il a des pointus le ballon, il est pas rond" s'est exclamé un des enfants. Apres avoir vite compris qu'au rugby, il fallait faire des passes en arrière, les enfants se sont attaches a maîtrisé la passe et le coup de pied avec ce fameux ballon ovale. La journée s'est terminée avec des câlins et des rires. Tout le monde s'est régalé et a déjà pris rendez vous pour une troisième journée l'an prochain. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES