"IL Y A BEAUCOUP DE FIERTÉ PARCE QU’ON A MONTRÉ DE BELLES CHOSES"

Pour 5 petits points, le Rugby Club Nîmois féminin ne jouera pas les phases finales du championnat de fédérale 1. La double confrontation face aux filles du MHR, malgré deux prestations intéressantes, n'aura pas permis aux filles du trio Alban Meunier, Anthony Rodriguez et Mathieu Losson de finir dans les cinq premières. Et pourtant, cette saison aura permis aux filles du rugby féminin de faire leur trou dans microcosme sportif nîmois. Nîmes s'est trouvé une équipe féminine de rugby. Une équipe qui a de la gueule, qui a du caractère, qui a su fédérer autour d'elle. Maud Braque qui a été une de ses capitaines cette saison et qui est souvent intervenu sur JuSports dresse un bilan de cette saison...qui en appelle d'autres.

JS30: Maud, malheureusement le RCN ne jouera pas les phases finales de fédérale 1?

Maud Braque: Il y a une part de déception car on espérait forcément aller plus loin. Il y a aussi beaucoup de fierté parce qu’on a montré de belles choses. Ce qu’on a fait tout au long de l’année est encourageant. Il nous a manqué la constance. On souhaite un grand effort au niveau du recrutement pourrait étoffer l’effectif. 

JS30: On a l’impression que le tournant de cette saison c’est la défaite face aux violettes bressanes?

MB: Ça a été un gros coup dur. Ce match a pas été dans les règles du rugby. Ça a été un match violent qui a créé une baisse de moral dans l’équipe. On aurait du gagner haut la main et ça a débouché sur une baisse de confiance. 

JS30: Malgré tout, on a quand même l’impression qu’il s’est passé quelque chose au niveau du rugby féminin à Nimes?

MB: C’est vrai, on parle un peu plus de nous. Le club a fait beaucoup d’efforts. On a réussi quelques exploits et ça a attiré du monde à Kaufmann. 

JS30: les deux derniers matchs passe à Montpellier sont plutôt encourageants pour la suite?

MB: C’est même très encourageant. Chez elle on les tient 40 minutes avant de lâcher physiquement. À la maison, leurs essais sont marqués sur nos erreurs et on a réussi à leur enlever le bonus offensif. 

JS30: quel a été ton meilleur moment de cette saison?

MB: Le partage des points face à Grenoble le leader. C’était assez inenvisageable avant le début du match. Je retiendrai aussi le premier match face à Chambéry avec un gros score en notre faveur.

JS30: Prête pour la saison prochaine et prête à faire face à la concurrence si le club se renforce ?

MB: Bien sûr, la concurrence fait progresser. On essaye déjà de monter une équipe performante. Moi je serai prête, à partir de maintenant je me penche sur du Seven et sur du beach-rugby. 




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"