LA CAN DE NÎMES...EDITION 2

Qui succédera au Maroc de Zakaria Saoudi, le joueur de l'Olympique d'Alès, triple buteur lors de la finale de la première édition de la CAN de Nîmes? Car cet événement nîmois à la base, qui prend une dimension gardoise voire plus, va vivre du 13 au 24 juin sa deuxième édition. Tout droit sortie en 2021 de la tête de Mouhcine Jahrou, éducateur sportif à Nîmes, joueur de futsal passé par Nîmes Olympique, Istres, Vergèze et Bayonne, dans le prolongement de ce qui se fait en Île de France, la Coupe d'Afrique des Nations version Nîmes va donc réunir comme l'an dernier douze équipes (le Maroc, tenant du titre donc, la Guinée finaliste malheureuse, l'Algérie, la Tunisie, le Burkina, la Sierra Leone, le Congo Brazzaville, le Mali, la Côte d'Ivoire, Mayotte, les Comores et le reste du monde). 


Grâce à l'aide du club de Nîmes Soleil Levant, Mouhcine Jahrou bénéficiera, comme l'an dernier, des installations du stade Marcel Rouviere et de son terrain synthétique. Et cela pour sa plus grande joie " On a organisé cet événement pour faire plaisir aux jeunes, pour que l'on se retrouve. Il n'y a pas que des gens de Nîmes, on vient de tout le Gard. On veut que ce soit une énorme fête. L'an dernier, j'avais décidé d'organiser cela sur un coup de tête et tout avait été fait dans l'urgence. Cette année, on a travaillé plus sereinement et plus sérieusement. La société Foot Korner nous a offert un jeu de maillot pour chaque équipe. On jouera les hymnes nationaux avant chaque match. Et puis, il va y avoir la présence de quelques joueurs de très bon niveau". Ces matchs auront lieu en début de soirée car certains joueurs travaillent. Ils se joueront sur un demi terrain a huit contre huit et pour une durée de 2×25 minutes. La grande nouveauté qu'à réalisé Mouhcine cette année et l'organisation d'une CAN des petits "Il y avait un demande énorme et on a pris la décision de !es faire jouer en lever de rideau des matchs des grands. Ce seront des jeunes de 11 ans”. Maintenant et en attendant le début de la compétition, les paris sont ouverts. Qui peut battre les Lions de l'Atlas des Alésiens Saoudi et Selmane El Hamri, de l'ancien Beaucairois et actuel Istréen Lahcen Tazi et du sauveur du FC Sète et ancien oacien lui aussi Amine Sbai? Il faudra compter sur l'Algerie du Beaucairois Ahmedine Daoudi ou sur la Guinée du nîmois Pierre Zaidan pour venir contrecarrer les plans marocains d'aller chercher une deuxième CAN...de Nîmes.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES