LE DERBY VU PAR JEREMY BALMY ET JEREMY IAFRATE

On ne s'est pas ennuyé en cette fin d'après midi a la Bastide. Les spectateurs présents y ont vu un bon derby entre la réserve du Nîmes Olympique et l'Olympique d'Alès avec de l'intensité et du suspense. D'abord dominateurs, les cévenols ont trop gâché en seconde période, permettant à leurs adversaires du jour de revenir dans le match grâce notamment à un Vincent Malafosse imperial dans ses buts en seconde mi-temps et a Marouan Khalid auteur d'un doublé dont le deuxième but dans le temps additionnel. Après le match, et après une douche bien méritée vu la chaleur qu'il a fait (plus de 30 degrés a 18h) ce sont les Jérémy de chaque équipe qui sont venus me raconter ce match. 


JS30: Jérémy, c'est deux points de perdus forcément, vous menez 0/2, vous maîtrisez le match, vous avez les occasions pour le gagner?
Jeremy Balmy: Oui c'est sur vu la physionomie du match. Après on a rien à enlever a la prestation de Nîmes qui s'est bien battu jusqu'à la fin. Ils ont rien lâché et on montre que rien n'était perdu. On a raté quelques occasions en deuxième mi-temps, je pense que si on les avait mise, le match aurait été différent.
JS30: Comment tu expliques le visage un peu moins serein que vous avez eu? En première mi-temps, vous avez été très bons notamment au milieu de terrain. Est ce que c'est la chaleur, le fait que eux aient monte leur intensité de jeu?
JB: La chaleur est des deux côtés donc je prendrai pas cette excuse. Eux ont monte leur intensité et leur agressivité au niveau de l'impact et du physique. On s'est peut être dit aussi inconsciemment que le résultat était pour nous. C'est le foot! On a fait une belle prestation en première mi-temps, on a bien joué,on mérite de gagner 0/2 net et sans bavure. En deuxième mi-temps, on a eu plus d'occasions qu'en première mais on en a concédé plus aussi. Du coup c'est peut être deux points de perdus mais félicitations à Nîmes qui a fait un bon match aussi. 


JS30: Ça n'enlève rien à la belle saison de l'OAC et a cette montée?
JB: Non mais on est tous compétiteur donc on est un peu frustré ce soir*. On peut pas gagner tous les matchs mais on a pas perdu, c'est déjà une bonne chose
JS30: A titre perso, j'ai pas eu peur de dire que tu avais fait une grosse saison, que tu avais sûrement été le meilleur oacien cette saison. Tu te sens comment en cette fin de championnat? Tu nous encore gratifié de deux ou trois gestes de classe, d'un but aussi?
JB: Oui c'est vrai que j'ai eu l'occasion de faire une belle saison, j'ai pas eu beaucoup de blessures et j'ai pu enchaîner les matchs. J'ai la confiance du coach et de mes coéquipiers donc du coup, c'et plus facile pour moi de m'exprimer. Aujourd'hui, j'ai la chance de marquer comme la semaine dernière et c'est plutôt gratifiant. Il reste deux matchs a jouer. Je vais continuer sur cette lancée, en espèrent continuer la saison prochaine en N2

Un Jérémy pouvant en cacher un autre, le défenseur central de la réserve nîmoise Jérémy Iafrate, auteur d'une bonne saison, malgré la saison difficile de son équipe, répondait lui aussi a mes questions d'après matchs. 

JS30: Vous êtes encore en vie et c'est ça qui est bon car vous avez été mené 0/2 et vous êtes allés arracher le 2/2.
Jérémy Iafrate: Oui c'est beau de revenir, surtout face a une belle équipe comme ça. En première mi-temps, on a pas vu le ballon face a une très belle équipe d'Alès, qui est un beau leader. On s'est remobilisés a la mi-temps, on a montré qu'on pouvait encore faire quelque chose, qu'on était encore la, qu'on était une famille. On est resté soudé, on est arrivé à revenir. On lâche rien, on continue à se battre...


JS30: Tu expliques comment la différence entre la première et la deuxième mi-temps ?
JI: On s'est fait bouger a la mi-temps et même entre nous on s'est dit les choses. Y a pas que le coach qui nous a secoué. Le groupe s'est réveillé car on avait pas joué en première mi-temps. 
JS30: Il reste deux matchs ?
JI: Oui c'est ça... Deux finales. Contre des concurrents directs, il y a obligation de gagner les deux.

*L'interview a été réalisé samedi après le match
Crédit photos: Fabrice Foures et Michael Photo

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES