LE GAZÉLEC NÎMOIS FÊTE SES 75 ANS

Après un enregistrement le 18 novembre 1947 par les services de la préfecture, c'est un 22 décembre 1947 qu'est paru sur le journal officiel la création du Gazélec Sportif Nîmois. Raymond Pelissier venait de créer ce qui allait devenir le club populaire de Nîmes. 75 ans plus tard, Fred Vera, l'actuel président, en poste depuis 2008, après avoir déjà officié de 1996 à 2007, a décidé avec une paire d'anciens du club d'honorer comme il se doit celui ci. On a pas tous les jours 75 ans...

Créé donc en 1947, Raymond Pelissier ne pensait pas que son club allait devenir une institution du football nîmois. Les débuts ne sont pas faciles pour ce club aux couleurs jaune et bleu. Mais le président de l'époque, Rolland Rougerie ne veut pas lâcher. La magie opère, le Gazelec commence a faire parler de lui. Sous les différentes présidences, du président Barthes au président Duhaut en passant par celles de Ferriaud et Senechal, le club va grandir. De 1947 à 1978, après avoir adopté ses actuelles couleurs rouge et blanche, il va obtenir deux titres du championnat Nîmes Ville et la coupe Georges Jean. Est donc venu le temps pour le Gaz de rejoindre les championnats du district Gard Lozère. Et la c'est l'explosion!!!Sous la houlette de Pierre Canal, le club obtient cinq accessions, passant de la 3e division à la Promotion d'Honneur B, la célèbre PHB comme l'appellent les connaisseurs. A la suite de Pierre Canal, c'est Daniel Moine, l'actuel journaliste de France Télévision qui va prendre les rennes du club, le faisant monter en PHA, le plus au niveau départemental. Stephan Bayle, Nîmois de naissance et Beaucairois d'adoption car marié à une Beaucairoise, auteur du livre "La fabuleuse histoire du Gazélec Nîmois, 75e anniversaire" me confiait même "Ils n'ont pas voulu monter plus haut car ça coutait pas mal d'argent à l'époque... Tu te rends compte, le Gazélec, c'est un des clubs le plus populaire de Nîmes, un club qui a connu cinq accessions consécutives en district. C'est du jamais vu!!!". Le Gazélec, c'est aussi des noms, Patrick Achard, Jean Louis Rovira, Frédéric Serre et Fred Véra, les présidents suivants qui se sont succédés jusqu'à aujourd'hui. C'est en plus de Pierre Canal, des noms comme Roger Faitg qui fut le premier entraineur du club en Nîmes Ville, Guy Aparissi entraineur qui marqua le club à la suite de Canal et Moine, des noms de joueurs qui auront leur heure de gloire comme François Montredon, Henri Estevan, Tony Briançon ou Max Cariat. Faouzi Mansouri jouera même sous les couleurs du Gazélec pendant une saison. Remi Fontanelli lui portera les couleurs rouge et blanche le temps d'un tournoi à Ajaccio. 

Le temps a passé et le football d'aujourd'hui ne ressemble plus à celui qui a vu les heures de gloire de l'institution Gazélec. Pendant longtemps, le club a fait briller la bannière du centre EDF-GDF de Nîmes. Qui dans le Gard n'a pas joué contre le Gazélec? Aujourd'hui sous la houlette de Fred Véra, le club est devenu formateur. il n'a plus d'équipes séniors. Le football qui se pratique sur le complexe Raymond Pelissier se conjugue à la jeunesse. Le club s'est rapproché de l'association Nîmes Olympique qui gère toutes les sections jeunes des crocodiles. "On forme des jeunes qui sont suivi par le NO. Si ils sont capables de jouer chez eux, ils les prennent. La dernièrement, ce sont six jeunes qui ont rejoint le complexe de la Bastide. En contrepartie, l'association gérée par Yannick Liron nous aide, comme pour le prêt des minibus ou l'achat de matériel" m'explique Fred Véra.


 Ce samedi 7 mai, le club et son amicale d'anciens, crée il y a deux ans pour se retrouver et qui compte déjà 82 adhérents, fêtera donc son 75e anniversaire dans son complexe. Le matin, il commémorera Raymond Pelissier et Jean Louis Rovira, récompensera les quatre présidents du club toujours en vie pour leur implication sans faille pour le club...le tout sous le regard des élus nîmois dont Nicolas Rainville, adjoint aux sports de la ville de Nîmes. A la suite de cela, des matchs se succèderont de 13h à 20h. Tout cela se terminera par un immense repas le soir ou se mêleront anciens et jeunes...gaziers. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN