LE NVB N’Y ARRIVE DÉCIDÉMENT PAS

C'est un match à l'image de leur saison que les joueuses du Nîmes Volley-Ball ont livré hier soir. Une nouvelle fois amoindrie par l'absence de Gaye, malade et avec Haewegene diminuée par des douleurs au dos, l'entraîneur Nicolas Agnèse a dû faire avec les moyens du bord, lui qui doit déjà se passer de Teuruarii, Burzanovic et Davidovic. Pourtant, Monaco, 7e au classement, semblait prenable. Les nîmoises démarrent bien et mènent rapidement mais les monégasques reviennent et passent en tête pour la première fois à 19/20. Derrière le NVB gâche trop d'occasions et laisse le premier set aux visiteurs. Dans le sillage de la jeune Marina Pezelj, 16 ans, les joueuses de la principauté survolent le deuxième set. Menées deux sets à rien, et alors qu'on semblait se diriger vers une défaite sèche, à l'orgueil, les nîmoises remportent le troisième set grâce à Bakana et au duo de jeunes joueuses Cholet/Pomaret. La joie est de courte durée car les nîmoises sortent de leur match et subissent la loi des monégasques dans le quatrième set. Pour les plus grands regrets de leur entraîneur “ C'est décevant de terminer la saison, l'avant dernier match à domicile comme ça. Il y a un petit sursaut d'orgueil mais il s'est éteint tout de suite au début du quatrième, c'est dommage! C'est un résumé de notre saison, les jeunes jouent parce qu'on a des blessés et des absentes. C'est dommage de ne pas mettre plus d'enthousiasme, d'envie et de ne pas montrer les progrès de ces jeunes joueuses”. Le club nîmois, déjà relégué en N2, va devoir repartir au combat pour finir sa saison et préparer la suivante. Mais avec quel entraîneur? quel effectif? L'incertitude demeure comme l'explique Nicolas Agnèse "Il va falloir définir un nouveau projet, est ce que ça passera par la jeunesse ou pas? C'est encore un peu tôt pour le dire. Tout est à déterminer et à reconstruire. J'avais pris l'équipe pour deux ans, j'ai fait une troisième année, après je sais pas…”. L'intersaison du club du président Niel promet d'être agitée.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"