"MARQUER DES PÉNALITÉS, C’EST LE RÔLE D’UN BUTEUR. JE RÉCOMPENSE LE PRIX DES EFFORTS DE MES COPAINS"

Pour le match aller de ces trente-deuxièmes de finale du championnat de fédérale 3, c'est un déplacement a Léognan, au sud de Bordeaux, qui attendaient les joueurs du Rugby Club Les Angles Gard Rhodanien. Avec leur étiquette de numéro un national, "On s'est fait un peu brancher la bas par les supporters suite à ce statut de numéro un, c'est de bonne guerre", les anglois faisaient figure de favori. Ne pas commencer comme il y a quelques années, lors de la dernière accession, par une défaite faisait parti des objectifs du club. Et les gardois n'ont pas déçu grace à Jérémy Pes auteur d'un essai et surtout grâce à la botte de son ouvreur Dimitri Joly. Membre du quatuor d' "anciens"* ayant déjà connu la fédérale 2 avec le club, le Bagnolais a passé cinq pénalités et transformé l'essai de Pes. Gageons que le joueur au casque sera un des atouts principal du club Rhodanien pour le match retour. 

JS30: Dimitri, après ce match aller, vous êtes en ballotage favorable. Ça a quand même été une victoire plus difficile que ce que vous attendiez?
Dimitri Joly: Ou ça a été difficile. Déjà par le contexte car même si on est parti la veille, on a fait six heures de route, c'est les premières chaleurs et puis il y a pas mal de stress car on a pas mal d'ambition sur ce championnat. 
JS30 : Le rugby du Sud-Ouest c'est un rugby différent a jouer?
DJ: Non, dans son ensemble, c'est un rugby similaire. On a pas été surpris. On savait qu'ils étaient costauds devant. Ils nous ont percé une fois. Après on fait des fautes et on les a remis dans le match. On est a +9 a la 60e et on fini a +3. On a pas su gérer ce temps faible. 


JS30: Perso, tu as été précieux, comme d'habitude j'ai envie de dire, avec ton jeu au pied?
DJ: Je m'attache plus au collectif. Marquer des pénalités, c'est le rôle du buteur. Je récompense le prix des efforts de mes copains. J'ai juste fait mon job.
JS30 : Quels ont été les mots des coachs et des anciens dont tu fais parti après le match? Car cette équipe est jeune au final.
DJ: C'est vrai qu'au final, il y a des anciens et des jeunes très à l'écoute. On s'entend super bien, l'ambiance est très bonne. Après le match, les coachs étaient contents de notre victoire de trois points. Il y avait pas mal de monde au stade, pas un seul supporters de chez nous, on était un peu seul au monde et on a plutôt bien géré cela. On a conscience d'avoir fait la moitié du chemin. On va modifier certains points pour bien les recevoir.


JS30: Tu t'attends à quel genre de match dimanche ?
DJ: Je pense qu'on va faire mieux que dimanche dernier. On joue a la maison, devant notre public. On est prêt! Il risque d'y avoir du monde, on va essayer de plus jouer devant car c'est une équipe solide. Il faudra donc se déplacer rapidement pour faire fructifier le travail de nos avants. 
* Avec Ludo Cherbetian, Benoit Merquey et Valentin Daux
Crédit photos: Christelle Pyczak

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES

MON 7e TOUR DE COUPE DE FRANCE PAR YOAN DELAPLACE, CAPITAINE DU FC CHUSCLAN LAUDUN