BERRAHO DE RETOUR AUX AFFAIRES

Certains l'avaient annoncé fini, qu'on ne le reverrait plus sur des podiums après son echec au régional du cross court. Lui qui a révolutionné en son temps le cross country et la course a pied. 26e de cette course, il s'était fait dépasser de toute part...par les autres concurrents, lui qui n'avait pas l'habitude de ça. La pire course de sa vie. La fin de sa carrière? C'était mal connaître l'orgueil et l'honneur du garçon. En manque d'entraînement, a fond dans son travail chez Atlet Nutrition, trop occupé par sa structure de coaching...certains s'en sont donnés à coeur joie. N'importe qui se serait écroulé...lui non. Avec une rage qui le caractérise, il s'est promis de revenir remettre les pendules à l'heure et montrer qu'il est toujours là. Début mai, il est parti cinq jours a Font Romeu...pour se retrouver et se remettre au boulot. Si il avait pris du poids pendant le Covid, il est à nouveau affûté comme jamais. Capable de claquer sur le bords du lac de Matemale un temps de 52 minutes pour plus de 11 kilomètres. 


Un début car en jeudi de l'Ascension,  il avait décidé de s'aligner la Foulée des deux clochers a Aigues Vives. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le retour a été fracassant. Les 11,5 kilomètres de cette course ont été avalé en 41'36" à une allure de 16,5 de moyenne. Une course qui aurait pu être encore plus positive sans un problème de de balisage au 7e kilomètres. 400m de plus aller retour, le temps de retrouver le bon chemin pour rallier l'arrivée et voilà Christopher Berraho qui coupe la ligne d'arrivée avec Nathan Martin. ”On a gagné a deux, c'est important de le préciser. Ils m'ont mis premier mais on a fini tous les deux. Après le problème de balisage, on est revenu sur le parcours avec Nathan et on a décidé de finir ensemble. Je suis content car je me suis remis sérieusement à l'entraînement avec une énorme envie de retrouver mon niveau de performance" m'expliquait Christo au téléphone. Qu'on se le dise, Christopher Berraho n'est pas fini...



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES