CAZALBON VAINQUEUR AU CASTELLET EN GT4, CABIROU 11e EN GT3 ET PRET POUR LES 24H DE SPA

Les deux pilotes gardois Wilfried Cazalbon et Loris Cabirou ne font plus équipe ensemble cette saison mais ils étaient tous les deux sur le Circuit du Castellet en ce week-end de la Pentecôte. Plus ensemble mais sous les couleurs de la même équipe. Les deux courent en effet sous les couleurs héraultaise d'AGS Events, écurie propriétaire de Nicolas Gomar. 
Cazalbon ne participe cette année qu'au championnat GT4 Européan Series en catégorie AM avec Julien Lambert sur une Aston Martin. Après de bons résultats à Imola début avril, troisième de la première course et victoire dans la seconde, le duo AGS Events a remis ça sur le circuit du Castellet avec la aussi deux podiums mais surtout une nouvelle victoire. Déjà aux avants postes lors des essais libre, l'Aston Martin numéro 89 a signé le deuxième chrono des qualifs. Et lors de la première course, malgré un bon départ et la prise de la tête assez rapidement, le duo va payer un problème d'arrêt aux stands et va devoir se contenter de la seconde place alors que la victoire lui semblait promise. Ce n'était que partie remise car dans la seconde course, après un excellent départ de Lambert et malgré un choc arrière avec un concurrent venu percuter le gardois, le duo s'imposait tout de même, signant une deuxième victoire en quatre courses, ce qui leur permet d'accentuer leur avance en tête du championnat. 


C'est une autre course qui attendait le jeune pilote alésien Loris Cabirou. "Le Circuit Paul Ricard 1000 kilomètres" destinés dans un premier temps à l'équipe AGS Events de préparer les 24 heures de Spa-Francorchamps qui auront lieu fin juin. Le gardois, qui fait équipe avec Nicolas Gomar et Mike Parisy sur une Lamborghini Huracan GT3, a terminé 11e de la catégorie Gold après 151 tours et 6 heures de course. Après une prestation intéressante à Imola début avril, la Lamborghini a encore montré sa fiabilité. Le trio de pilote progresse de course en course, après Imola donc et Nogaro en championnat de France et semble prêt a affronter la belle course qui l'attend à la fin du mois sur le mythique circuit belge. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"