"JE SAVOURE À FOND ET J’AI DIT À LA TEAM D’EN FAIRE AUTANT"

Un tout petit peu plus d'un an d'existence et quatre médailles lors des championnats de France de Trail a Salliers. La performance est grande pour l'AC2A Team Trail...Sur distance longue ou sur distance courte, les protégés d'Emmanuel Gault, un des deux fondateurs, avec Christopher Berraho,de la section trail d'un des plus grands clubs de demi fond et cross country, ont trusté le bronze...Par équipe et en individuel grâce à ses deux féminines Coralie Blanchard et Ludivine Conrie, bronzées toutes les deux en M0. Pas redescendu du nuage sur lequel il est depuis ce week-end, Emmanuel Gault m'a consacré quelques minutes de son précieux temps.


JS30: Il est content le coach ?
Emmanuel Gault: Oui je suis sur un petit nuage. Je savoure à fond et j'ai dit à la team d’en faire autant pendant une semaine. C'est des moments rares dans une carrière, je leur ai dit de bien en profiter. 
JS30 : Raconte-nous un peu ces deux courses ?
EG:  C'était... Écoute... En fait c'est comme un ressort qu'on remonte pendant des mois et des mois. On avait tout préparé, tout épluché. Il fallait que les planètes s'alignent. Le staff était bien préparé aussi. Le plan qu'on avait mis en œuvre s'est déroulé comme on l'avait prévu. Quand tu penses que sur le court on gagne la médaille de bronze pour neuf secondes sur une course de plus de deux heures avec quatre coureurs. Ça a pu se jouer sur un ravito. On voulait être bien préparé au niveau physique et on savait que c'était dans la tête qu'il faudrait faire la différence. On avait bien étudié le parcours et les différences pouvaient se faire dans la dernière bosse. On savait le parcours piégeux donc on voulait partir prudemment pour finir fort. On avait tout préparé au millimètre près.


JS30: Le pari d'implanter un club de trail dans une structure comme l'AC2A est-il réussi après un an d'existence?
EG: Oui c'est réussi. On vient d'avoir une discussion avec le président et on sait que la ville d'Alès est ravie. Je suis content car ils nous ont fait confiance avec Christopher et c'est au-delà de nos espérances et au-delà des leurs. On est allé plus vite que prévu car tout le monde est à l'écoute et qu'il y a une synergie qui s'est créée rapidement. Il y a aussi un énorme retour de confiance de la part des athlètes et je suis très content qu'ils aient obtenu des résultats si rapidement.
JS30 : Qui t'a le plus impressionné pendant ces deux jours ?
EG: C'est compliqué car tout le monde a tout donné. Mais il faut admettre que Ludivine a fait une course parfaite, une course folle avec énormément de maîtrise. C'est une perf de haut niveau qu'elle a réalisé. Ce weekend, elle a passé une cap, c'est sûr. Chez les garçons David Agoguet a fait la course référence qu'il attendait. Mais dans l'ensemble tout le monde a sorti une course de malade.


JS30: Après tout ça, c'est quoi la suite maintenant ?
EG: On a encore du travail, notamment avec le TTN, le Trail Tour National où on est en tête sur le court et où il reste deux manches. On va se battre pour rester devant. Sur le long, le chantier commence car on attaque le gros de la saison. Là aussi, on va vouloir être devant.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"