JÉRÉMI ANCIAN SANS PARTAGE SUR LE 49e RALLYE DU GARD

Huit spéciales et...huit chronos pour Jéremi Ancian qui a remporté le 49e rallye du Gard-Alès agglomération. Le pilote de l'Ain et son expérimenté copilote Gilles de Turckheim ont littéralement survolé cette édition 2022 qui se retrouvait amputé la veille du départ de la présence de son tenait du titre Laurent Lacomy, sûrement le seul qui aurait pu embêter le pilote de la Polo numéro 2. 


A La Tavernole, ou était jugée l'arrivée, il termine 1'30" devant Yannick Vivens auteur d'une belle remontée tout au long de ce rallye. Sur les routes du nord du département, la troisième place aurait dû revenir au local Dorian Nicolas sur sa C3 mais le Lassallois est parti à la faute lors de la huitième et dernière spéciale. Alors qu'il possédait plus de cinq secondes d'avance au Pendedis a la fin de la septième spéciale et que le podium lui tendait les bras, le gardois est parti en tête a queue et venait échouer a un dixième du podium au profit du varois Jonathan Escudero. Dommage pour le pilote de Lassale qui avait fait un rallye de bonne facture jusqu'à la. 


Un autre gardois s'est distingué et son retour fait plaisir. Après son gros accident sur le rallye des vins du Gard 2021, Julien Bourguignon, sur une Alpine, termine a la 6e place du scratch et il remporte la catégorie FRGT. Un autre gardois rentre dans le top 10 de ce rallye. Le Saint Victorien Gaëtan Olmi et sa jeune copilote Clarisse Honoré terminent a la 9e place sur leur 207. Enfin pour être complet, en RC4, l'Alesien Fabien Giardina sur sa DS3 a tenu tête à l'heraultais Laurent Campoy jusqu'à la 5e spéciale. Mais a la mi-journée entre La Favede et Le Pendedis, Campoy faisait un écart de 17 secondes qui allait sceller le résultat de cette catégorie. 


Crédit photos: Johan Dubee Photographie. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"