LE POUVOIR D'ATTRACTION D'UNE ALLIANCE NÎMES-MONTPELLIER, TOUJOURS PLUS AMBITIEUSE

Damien Loiseau, le manager de la performance jeune, avait le sourire ce mardi soir au complexe sportif Saint Stanislas. “On a trouvé ce que l’on recherchait en venant à Nîmes. Beaucoup d’entrain, de bonne humeur et d’opposition. Je suis pleinement satisfait de ce stage”. L’équipe de France jeune féminine junior et cadette a choisi Nîmes pour préparer ses championnats d’Europe de Juillet. Pour la plus grande joie du président de l’ASPC Nîmes Alain Lauferon pour qui la culture du haut niveau a toujours été une priorité. C’est donc pour cela que le club nîmois avait organisé en ce premier jour d’été un tournoi ou jeunes pousses de l’équipe de France affrontaient des licenciées gardoises. Une équipe de France composée de 9 jeunes filles dont la licenciée de l’Alliance Nîmes-Montpellier Lucie Mobarek et dont le capitaine est un certain…Florian Habuda, coach de l’ANMTT. "Être choisi par la fédération française, c’est vraiment valorisant pour l’image du club. On est dans la continuité de tout ce qui s’est déjà fait ici.” expliquait le président Lauferon. “On a reçu les délégations anglaises et suisses. Montpellier a reçu la délégation israélienne. La puissance d’attraction de Nîmes-Montpellier est la plus forte d'Europe”. Une attraction qui n’est pas près de désemplir avec la montée en Pro B des garçons avec les frères Lebrun et le maintien en Pro A des féminines ou le trio Moret, Jee et Mobarek a été confirmé et sera renforcé par l’arrivée de la Biélorusse de 23 ans Daria Trigolos, habituelle partenaire de double de Rachel Moret.

L’objectif sera de ramener des médailles et si titre il y a, ce n’en sera que plus génial”. Le président de l’ASPC Nîmes Alain Lauferon plante de suite le décor et se veut ambitieux alors que les championnats de France séniors se profilent tout au long de ce week-end au Vendéspace de la Roche sur Yon. Il faut dire que la délégation nîmoise aura des arguments à faire valoir lors des épreuves simples, doubles et doubles mixtes. Tout d’abord avec la toute jeune Lucie Mobarek, dont les derniers meilleurs résultats ont été obtenus en double, qui devra batailler en simple avec un classement de numéro 20 qui ne la protégera pas lors du tirage au sort. A 18 ans, la jeune nordiste de naissance, a été gênée ces derniers jours par des maux de dos mais elle a une petite idée derrière la tête “Je n’ai pas spécialement d’objectifs. Je viens surtout pour emmagasiner de l’expérience mais je pars 6e en double donc qui sait ce qu’il peut se passer”. Il faudra aussi compter sur Bérénice Marteau, qui après avoir fait partie des toutes meilleures juniors, ira en Vendée sans complexe vu que son objectif était de se qualifier. Chez les garçons, les chances nîmoises reposent sur les épaules des frères Lebrun. Alexis part numéro 2 et théoriquement Simon Gauzy est devant mais…rien n’est impossible avec l'aîné des frères Lebrun. A seulement 16 ans, Félix est un tout petit peu en dessous mais il est capable de battre n’importe qui, donc…On risque de retrouver les deux frangins non loin du podium.


Crédit photos :Mirak Le/ASPCN


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES