"ON AVAIT L'OBJECTIF DE FAIRE LA DIFFÉRENCE SUR LE PREMIER MATCH"

7/1...les filles du Foot Féminin Nîmes Métropole Gard n'ont pas fait dans le détail lors du match aller de premier tour de barrage pour se maintenir en D2. Les filles de Gaby Taves et Ludo Gros ont même fait un sacré bout de chemin sous une chaleur étouffante qui aura forcément surpris leurs adversaires alsaciennes de l'AS Musau Strasbourg et surtout sur la bonne pelouse du stade du mas Praden de Marguerittes. Avant d'aller conclure en Alsace ce dimanche ce premier acte et de se projeter sur une éventuelle confrontation face a Rueil Malmaison ou Cherbourg*, la coach Gaby Taves revenait avec moi sur ce match. 

JS30: Ça se présente plutôt bien ce premier barrage?

Gaby Taves: Oui on avait l'objectif de faire la différence sur le premier match. On ne savait pas trop a quoi on aurait a faire. On voulait avant tout s'occuper de nous. Le danger, c'était de se mettre au niveau de l'équipe adverse. 

JS30: Le tournant du match ce sont ces deux buts dans le temps additionnel de la première mi-temps alors qu'il y a 1/1?

GT: En fait, il n'y a pas eu de temps additionnel. Le temps n'a pas été décompté au moment de la pause fraicheur. Après leur but, qui est beau, il y a eu un petit moment de flottement. Les filles étaient frustrées d'avoir encaissé ce but sur la seule action des alsaciennes. A ce moment le danger c'est de ne pas concrétiser et les buts de Lisa (Pauleau) et d'Emma (Julien) nous confortent sur nos forces. C'est clairement le tournant du match. 

JS30: Quand elles égalisent, tu as douté?

GT: Non, pas de doute. Des les premières minutes, on était sures de nos forces. J'avais un peu peur que l'on perde patience. On avait prévu que ça se jouerait sur la deuxième mi-temps. Mais au final, on a pas paniqué quand elles ont marqué sur leur seule occasion. 

JS30: La deuxième mi-temps est quasi parfaite avec deux nouveaux buts des le début puis deux autres en fin de match.

GT: On avait mis un contrat entre nous à la mi-temps en se disant que ce serait bien d'en mettre trois de plus en seconde. On voulait prendre le large. En passant à cinq derrière, l'AS Musau Strasbourg nous a aussi bien aidé. Jouer sur le stade de Marguerittes aussi, ça nous a aidé a développer notre jeu. On a été performante sur les coups de pied arrêtés, à l'image de ce nouveau but de Fannie (Da Cunha) sur coup franc. 

JS30: Qu'est ce que tu as dit aux filles après le match?

GT: De savourer l'instant présent et de récupérer le lendemain du match. Car des mardi, on se remet au travail. Ca a été une préparation inédite avec un mois de matchs. A aucun moment, on a le droit de passer au travers d'un de ces matchs. On a fait un gros travail athlétique au mois de mai. Les filles en ont bavé. Quand nos adversaires étaient cramées au bout de 20 minutes, nous on était super bien préparées. 

JS30: Avec cet avantage, le match retour va servir à préparer la prochaine double confrontation?

GT: Oui complètement; Physiquement on est prêtes. On travaille les détails. On sera prêtes pour le match retour mais aussi pour les deux matchs qui nous attendent après si on se qualifie. 

*Rueil a pris un tout petit avantage en s'imposant 2/1 sur sa pelouse 

Crédit photos: le petit pont (Facebook)


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES