"ON A FAIT UNE BELLE SAISON MALGRÉ UNE FIN COMPLIQUÉE"

Monsieur Marboh, l'arbitre du match, venait a peine de siffler la fin du match que Joris Matheron et Christian Sanciaume ont réuni leurs joueurs. Malheureusement, le tableau d'affichage était impitoyable. Il manquait quelques points, cinq exactement, aux joueurs du Rugby Club des Angles pour monter en fédérale 2. Si du côté des dombistes, c'était la fête, du côté des gardois, on était comme sonné par cet échec. Comme groggy par cette accession ratée, Christian Sanciaume était hagard, les yeux chargés de larmes. Non loin de lui, Benoit Merquey venait de comprendre que le dernier match de sa carrière, même si il se soldait par une victoire, n'aurait pas complètement le gout qu'il espérait. Tous deux prenaient quelques secondes pour répondre à mes questions.

JS30: Christian, ta réaction? Forcément, il y a beaucoup de déception?? Et pourtant aujourd'hui, vous avez pas grand chose à vous reprocher?

Christian Sanciaume: Les mecs ont été énormes, ils ont fait un super match, ils méritent de monter en fédérale 2, malheureusement, c'est la loi du sport et des phases finales. Sur la saison, ça fait 22 victoires et seulement deux défaites. On est invaincu à pages. C'est dur, je suis vraiment déçu pour les mecs. 


JS30: Vous les avez bien préparés toute la semaine ce match, je sais que vous les avez gonflé à bloc. D'entrée, on a vu que vous vouliez mettre beaucoup d'impact et de vitesse. Ça passe pas à grand chose, 5 petits points. Qu'est ce qu'il a manqué?

CS: Franchement, je sais pas. Le match aller...encore une fois. Je sais pas, j'ai pas les mots. C'est compliqué, c'est dur à digérer. Très dur à digérer. 

JS30: Benoit, c'est malheureusement pas le final auquel tu t'attendais?

Benoit Merquey:  Aujourd'hui, même si il n'y a pas la montée, je suis très fier de ce club qui m'a beaucoup donné pendant 20 ans. On peut être fier de ce groupe. On a fait une belle saison malgré une fin compliquée.

JS30: Aujourd'hui vous n'avez rien a vous reprocher?

BM: Non aujourd'hui, on a vraiment rien à se reprocher, c'est sur mais on est parti avec un match aller trop compliqué avec 25 points à remonter après le match la bas. Donc très dur à rattraper. On leur a rien donné, on fini par une victoire. Il fallait se donner à fond pour les supporters, pour le public à Pages. C'est ce qu'on a fait! La montée est pas la et même si j'ai des regrets, je veux retenir qu'on est une belle bande de copains et que c'est une belle aventure pour moi qui se termine aujourd'hui. Le meilleur pour la suite reste à venir. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"