"ON NE VA PAS ENCORE CRIER VICTOIRE MAIS UNE BONNE MARCHE EST MONTÉE"

Le Foot Féminin Nîmes Métropole Gard avait pour objectif d'essayer de faire la différence des le match aller afin de se déplacer dimanche prochain avec un avantage certain. Mission accomplie pour les Nîmoises qui compteront six buts d'avance après le 6/0 de ce dimanche. A la sortie des vestiaires, l'attaquante Fannie Da Cunha et la coach Gaby Taves avaient le sourire, conscientes tout de même qu'il faudrait terminer le travail le week-end prochain. 

JS30: Fannie bravo. Gros match aujourd'hui, il a fait chaud, il y avait une équipe joueuse en face et pourtant vous avez fait ce qu'il fallait faire du début à la fin?

Fannie Da Cunha: Oui c'est vrai qu'il a fait chaud. On s'attendait pas une équipe qui jouait aussi bien au ballon en R1. On a peine a marquer devant, une fois qu on a eu quelques occasions, on a pris confiance. Au final, c'est cool, on fini a 6/0, on se dit qu'on est soulagé pour le match retour.

JS30 : C'est quasiment fait même si il reste un match retour a jouer. C'est en bonne voie?

FDC:  Oui on va pas encore crier victoire mais une bonne marché est montée. 


JS30: A titre perso, tu fais une fin de saison en boulet de canon. Tu es impliquee sur quatre des six buts de ton équipe. Tu marques encore sur coup franc.

FDC: Oui c'est sur. Deux buts, deux passes dé. J'en suis à cinq buts sur les trois derniers. C'est cool pour moi. J'avais a coeur de faire une prestation pour ce dernier match a Nîmes de la saison, rien que pour les petites, pour le public et parce que j'aime bien Nîmes.

JS30: Bravo Gaby, beau match, maîtrisé de bout en bout. 

Gaby Taves: Merci, oui c'était l'objectif. Dur malgré tout, parce que la chaleur est compliquée à gérer. Mais elles ont fait le boulot. 

JS30: C'était ce que tu leur avais demandé ?

GT: On leur avait demandé de faire la différence en deuxième mi-temps. On s'est mis à l'abri en première mi-temps et puis on savait que physiquement, on serait au dessus. L'objectif était de pousser en deuxième mi-temps. 

JS30: Je vous ai trouve sereines, vous n'avez au final concéder que peu d'occasions. Vous l'avez vraiment maîtrisé ce match?

GT: On s'est fait un peu peur de temps en temps. On était un peu fébriles en début de match, c'était un peu dommage. Mais c'est vrai qu'on a bien maîtrisé. On a fait le job. Toutes les filles ont apporté ce qu'elles devaient apporté.


JS30: Il y a un match retour. Il va falloir jouer a Rueil dimanche prochain?

GT: On s'est mis dans de bonnes conditions. On va les laisser souffler un petit peu. On va réduire un peu le nombre de séances. On était à quatre par semaines. On va passer a deux. Même pour les jambes, elles ont besoin de récupérer. Dans les têtes aussi. On va faire en sorte que ce déplacement à Rueil Malmaison ne soit qu'une formalité. Ce qui était important, c'était aussi de gagner pour le staff qui va s'arrêter. C’était très  important de bien finir pour eux. 

JS30: C'était le dernier match a domicile de Ludo Gros ?

LG: Oui, celui de Ludo, de Philippe Potavin aussi. Et c'est vrai que ça fait un moment qu'on travaille tous les trois. Moi je me laisse encore le temps de la réflexion mais c'était important qu'elles fassent le job car toute l'année c'est des sacrifices. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"