"ON A VÉCU L’AVENTURE MARGUERITTES A FOND MAIS POUR MOI ÇA S’ARRÊTE LÀ"

On parle beaucoup du CS Marguerittes en ce moment. Au coeur du projet du président David Tebib de donner une section féminine a son USAM, le club Marguerittois a validé son accession en Nationale 3, la deuxième consécutive. Présente depuis le début du projet initié par John Grimaud, un des coachs du club, Manon Chagnard a été une des principales artisanes des succès de ces trois dernières années. Elle a pourtant décidé a l'issue du dernier match de la siaosn qui aura lieu ce samedi de ne pas continuer l'aventure avec le CSP. Elle s'en explique et nous parle aussi de ces trois ans et de son avenir. 
JS30: La montée en Nationale 3 est là. Satisfaite ? Fière ?
Manon Chagnard : Oui très fière. C'était un projet dont John nous avait parlé au tout début il y a 3 ans. On est super contente d'avoir monté les échelons petit à petit. C'est une très belle histoire. On a commencé avec Léa Biscuit et quelques autres filles que je connaissais. Sa sœur Élisa nous a rejoint. On a vécu pas mal de superbes choses ensemble. On a démarré un départemental et aujourd'hui le club monte en National 3 et que ce serait-il passé sans le covid si on avait pu aller disputer notre coupe de France ? On a vécu cette aventure à fond mais pour moi ça s'arrête là.


JS30: Trois, quatre jours avant le match décisif pour la montée, tu as annoncé que tu ne continuerais pas l'aventure. C'est un arrêt définitif ou on va te revoir ailleurs ? 
MC: Mon projet n'est pas du tout d'arrêter le handball. J'aime ce sport et j'en ai besoin. Ce qui est sûr c'est que j'ai trouvé un autre club. Je rejoindrai la saison prochaine le club de Vergèze, qui évolue en prénat et qui a participé aux quarts de finale de la Coupe de France départementale. Il y a pas mal de joueuses que je connais déjà et que mon père a entraîné. Et la prenat me convient très bien. 
JS30: Il reste une ultime marche à franchir et un titre de championne régional à aller chercher ce samedi.
MC: C'est un peu compliqué. On arrive en fin de saison. On va essayer d'honorer notre presence mais je suis pas sûr qu'on ait une équipe complète. En plus, il faut encore se déplacer à l'autre bout de la région*. Notre objectif c'était la montée en Nationale 3, c'est fait ! Samedi on verra ce qui se passe.
* La finale se déroule a Tournefeuille tout prêt de Toulouse.

        



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES