"TOUT SE PASSE COMME ANNONCÉ DEPUIS NOTRE ARRIVÉE"

Un nouveau duo de coach, une nouvelle division avec une poule dense, 23 renouvellements de contrats, 8 non renouvellements, 4 départs non souhaités, un arrêt et 13 recrues... C'est dans les locaux du Drop, tout prêt de la pelouse du stade Kaufmann que le président du Rugby Club Nîmois Steeve Calligaro, entouré du nouveau manager Guillaume Aguilar et de la dernière et ultime recrue Pierre Gilles Lakafia, avait réuni presse et médias locaux afin de faire le bilan de la saison passée et de se projeter vers l'avenir à court et moyen terme. "L'enjeu est de permettre au RCN de progresser...sans perdre ce qui a fait sa force ces dernières années. C'est pour cela que 13 des 15 titulaires de la demi finale aller face à Hyères Craqueiranne seront toujours avec nous la saison prochaine. La 18e ville de France doit recoller avec les 35 meilleurs clubs français. Mais pour cela, on doit garder nos valeurs" expliquait rapidement le président Calligaro. "Nous avions plusieurs objectifs la saison dernière, refaire de Kaufmann une maison de convivialité en plus d'une forteresse de rugby, pérenniser et augmenter le club des partenaires, redonner sa place de club phare dans le microcosme sportif gardois. Nous avons sportivement réussi une saison exceptionnelle qui comptera. On a posé la première pierre  d'une accession en National 1 sous trois ans" rajoutait il. 


Le bilan fait, l'homme fort du club faisait un tour rapide du recrutement fait avec les deux coachs, Guillaume Aguilar, qui arrive de Macon et Jean Baptiste Poulon qui connait bien la maison RCN, et Mathieu Noirot, le responsable des écoles de rugby nîmoise et annonçait que le club viserait les phases finales de la Nationale 2 dans une poule ou les nîmois affronteront entre autre Dijon et Aubenas, relégués de National, le Stade Métropolitain, Vienne, Macon qui se renforcent très bien ou encore Pamiers, Rumilly ou Graulhet, rencontrés la saison dernière. Avec un budget qui sera en augmentation, passant de 1,8 millions à 2 millions, le club gardois, qui partira en stade de cohésion au camp des garrigues fin juillet avant d'affronter Narbonne et le Stade Métropolitain à la mi-aout, peut ambitionner de terminer dans les 6 premiers de sa poule et participer aux phases finales, dans un format Top 14*. Le nouveau coach des avants et manager du club a lui rappelé qu'il arrivait en toute humilité, pour aider les joueurs à progresser et le RCN à retrouver ses lettres de noblesse, et que le retour de JB Poulon avait accélérer sa décision de venir à Nîmes. 


Enfin, le recrutement a été clos par l'arrivée d'un nom connu dans le monde du rugby. L'international à 7 Pierre Gilles Lakafia a donc rejoint le club. L'ailier est le 13e nom qui renforcera l'équipe. Si celui nous a confié que sa venue à Nîmes s'est faite grâce à l'ancien (et futur à la fin de son contrat d'un an au LOU?) du club Tavite Vérédamu, il s'est dit aussi investi à 100%, lui qui a stoppé sa carrière à 7. Cet ailier de 35 ans, passé à XV par Albi, Toulouse et Castres viendra apporter son expérience à une équipe qui fera tout pour bien figurer et qui aura donc l'ambition de rejoindre la Nationale 1 rapidement. En tout cas, vu la saison dernière, on a déjà tous hâte d'y être. 

*les deux premiers sont qualifiés pour les demi finales, les quatre suivants sont barragistes. . 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

LES ANCIENS DU NIMES OLYMPIQUE ONT RÉGALÉ À UZES