"A AIGUES-MORTES, ON VIENT PRENDRE DU PLAISIR...QUAND UN JOUEUR PREND DU PLAISIR, C'EST LA QU'IL EST LE MEILLEUR"

En ce moment, Aïssam Fadil, milieu de terrain de 30 ans formé au MHSC, passé par Atlas Paillade, Arles-Avignon, Mende et l'OAC pendant quatre saisons dont deux en tant quez capitaine et son pote Aloïs Chabassut latéral de 33 ans formé lui à Vézénobres et passé par Saint Christol, l'OAC pendant 22 ans et Uzès pendant six mois alternent course à pied et Padel chez Mhamed Ismaïli à Boisset et Gaujac. Rassurez vous, ils n'ont pas décidé de se lancer dans ce sport en vogue en France ces derniers mois mais ils se maintiennent en forme pour attaquer une saison qui va les voir rejoindre le club de l'USS Aigues Mortes, club de National 3. C'est autour d'un perrier bien frais et avant une séance de Padel qu'ils m'ont expliqué pourquoi ce choix. 

JS30: Aïssam, Aigues Mortes, nouveau défi, quatrième club séniors, qu'est ce qui t'a décidé à rejoindre Aigues Mortes?

Aïssam Fadil: J'ai vécu une saison compliquée avec Alès ou j'ai pas trop joué. Le coach Borg m'a contacté et proposé le projet aigues-mortais. Ça m'a intéressé au niveau du discours avec le coach et avec le président. J'aurais pu aller ailleurs et gagner un peu plus d'argent mais ce n'était pas mon objectif premier. Je veux surtout reprendre du plaisir après des années compliquées, cette année ou j'ai pas joué, les précédentes avec le Covid et mon opération du ménisque. Du coup, je voulais une équipe qui joue vraiment au ballon pour retrouver le plaisir que j'ai perdu ces dernières saisons. 

JS30: Quel a été le discours du coach pour te convaincre de venir à Aigues Mortes?

AF: Directement, il m'a parlé de mes qualités de joueurs, un joueur qui aime le football. Le discours du coach qui veut m'utiliser dans ce sens la m'a beaucoup plu. Il ne veut pas me brider. 

JS30: Je suppose qu'après ces dernières années difficiles, tu es hyper motivé?

AF: Oui oui, ça a été une année très frustrante car avec l'OAC, on a fini champion, et je pense que j'aurai pu avoir ma chance et un peu plus de temps de jeu. Le coach a fait ses choix. J'ai vraiment envie d'une saison pleine sans blessures. 

JS30: Ton objectif en arrivant chez les Saliniers? 

AF: Prendre du  plaisir dans un premier temps et avoir la meilleure place à la fin de la saison. Je pense qu'on aura une belle équipe avec une ossature de joueurs qui sont déjà en place depuis quelques années. Le groupe va être renforcé avec des recrues intéressantes (Kevin Gomez de Fabrègues, Enzo Fontanelli de l'OAC ou Aloïs). Je pense qu'on peut avoir une belle équipe avec de bons mecs. 

JS30: La saison dernière, Aigues Mortes, ça a été le trouble fête de la poule, l'équipe qu'on attendait pas jouer les premiers rôles. C'est quelque chose qui te plait ça car vous ne serez pas favoris avec des équipes comme Alberes-Argeles ou Colomiers qui se renforcent? 

AF: Il y a aussi Beaucaire et puis les réserves de clubs pro comme Toulouse ou Montpellier. Jouer les troubles fêtes, ça peut être sympa. On se dit qu'ils l'ont fait la saison dernière, alors pourquoi ne pas le faire cette saison. L'ambiance qu'il y avait dans le groupe a fait en sorte qu'ils se sont régalés. Les retours que j'ai eu d'Aigues Mortes, c'est que c'était une bande de copains et que ça s'est ressenti sur le terrain. 

JS30: La, il se sent comment Aïssam Fadil?

AF: La je suis bien. J'ai été déçu de ma saison, j'étais dans un "bad mood", frustré de pas jouer avec les copains. Il a eu mes pépins physique puis une cassure avec le staff. J'étais pas moi même mais la ça va mieux, je repars sur un nouveau projet. C'est positif!!!

JS30: Le fait qu'Aloïs soit de la partie, ça a compté pour toi?

AF: Ça a beaucoup joué dans ma décision parce que j'avais le choix entre plusieurs clubs et quand j'ai su qu'Aloïs rejoignait aussi le club, ça a conforté ma décision. C'est plus facile d'arriver dans un club avec des mecs qu'on connait. Pour l'intégration, c'est pas mal. 

JS30: Aloïs, après une demi saison à Uzès et une coupe Gard Lozère, tu te lances dans un nouveau challenge. Pourquoi Aigues-Mortes?

Aloïs Chabassut: J'avais déjà discuté avec Yohan (Borg) à la trêve au moment ou je suis parti d'Alès. Il m'avait contacté, pendant quelques semaines, on s'était eu mais par rapport à mon boulot, à ce moment la, c'était difficile. Le projet sportif m'intéressait, je savais par plusieurs joueurs que je connais qu'il y avait un esprit d'équipe familial et c'est ce que je recherchais. Retrouver du plaisir, c'est sur mais l'état d'esprit dans le football, c'est primordial. J'ai fini ma deuxième partie de saison avec Uzès ou ça s'est bien très passé et on gagne la coupe Gard Lozère que je n'avais jamais gagné. Yohan m'a rappelé une fois la saison finie, le challenge est bon. Mon problème, c'était de faire la route tout seul. Quand j'ai su qu'Aïssam était contacté, j'ai dit à Yohan que ma décision dépendrait de la sienne car le projet était vraiment intéressant. J'ai eu Jalal (Falaq) qui est un de mes amis et il m'a dit que ce que Yohan propose est juste un régal. Ses séances, le juste milieu entre l'état d'esprit familial et compétiteur qu'il arrive a mettre en place. 

JS30: Je te connais un peu plus qu'Aïssam, je sais que tu es un compétiteur, je me doute que tu ne viens pas à Aigues-Mortes pour rien, que tu as une idée derrière la tête, celle de jouer le haut du tableau en National 3?

AC: Je suis joueur donc quand je joue, c'est pour essayer de gagner le maximum de matchs. Après, on sait très bien que la poule, la saison prochaine, ne sera pas facile avec Montpellier, Colomiers qui sont des clubs habitués à la N2 et d'autres clubs qui ont bien recruté et ambitionnent de monter. en plus, il y a cinq descentes. J'adore le système mis en place par Yohan, le 3/5/2 j'aime bien et il le gère très bien. Je pense qu'avec les recrues et les joueurs déjà en place, on peut faire une belle saison. 

JS30: Une belle saison, c'est vraiment votre objectif à tous les deux. C'est surtout prendre du plaisir??? Ça va être le maitre mot de votre saison?

AF: Oui voila, c'est ça. Après je me dis toujours que quand un joueur prend du plaisir, c'est la qu'il est le meilleur. Et du coup, les résultats suivent...tout simplement!!!

AC: Avec les retours qu'on a sur la méthode de Yohan et le fait d'avoir aussi jouer quelques fois contre ses équipes, on sait qu'on va se régaler. Chaque fois qu'on a joué contre lui, ça a été compliqué. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LE MAM’SOCCER 5 PADEL…UN LIEU QUI PEUT VITE APPARTENIR À TOUT LE MONDE

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"