"JE SUIS CONTENT CAR MES EFFORTS PAYENT"

Ça faisait un petit moment qu'il tournait autour d'une victoire sur une course nationale. Le nîmois Benjamin Codou la tient enfin. En 7h01'20", il a remporté la grande course du Trail des Passerelles Monteynard. Un Trail qui comptait pour le Trail Tour National dans son format long et qui a vu les représentants de l'AC2A Team Trail briller avec en plus de la victoire de Codou, la 3e place de Jérémy martin, la 5e de Boris Eglin et la 7e et 1ère féminine de Coralie Blanchard. Une bonne nouvelle n'arrivant pas seule pour le club alésien, sur le TTN version court qui se déroulait dans la région de Reims, David Agoguet, Adrien Chouchou et Geoffrey Le Vivier ont terminé 2e, 3e et 4e, Ludivine Conrie terminant elle seconde féminine. A 34 ans, Benjamin Codou, nîmois de naissance, habitant sur Caveirac ou il est, entre autre, sapeur pompiers volontaire avec le rêve de devenir pro, est venu à la course à pied il y a moins de dix ans, en 2014, après avoir joué au foot. Depuis deux ans, il a rejoint la structure créée par Christopher Berraho et Emmanuel Gault et semble avoir franchi un cap ces dernières semaines. A tel point de gagner sur le TTN...

                  Crédit photos: Christian Borie

JS30: Bravo pour cette victoire, quelques heures après, quelle est ta réaction?

Benjamin Codou: C'est une victoire sur une grosse course, c'est ça qui fait plaisir. Sur une course comme ça, il peut se passer 50000 scénarios. Je suis content car mes efforts payent, notamment niveau entrainement et alimentation. Je suis heureux car c'est une course qui fait parti du TTN. Jusqu'à présent je n'avais gagné que dans le Gard. Après des petits soucis de santé qui m'ont un peu pourri mes championnats de France, je suis content et ça rattrape!!!

JS30: Ça fait un petit moment que tu tournais autour d'une telle victoire. Quelle était ton ambition en arrivant à ce trail?

BC: Quand on arrive, on fait tous pareil, on regarde un peu les noms des autres inscrits. Un Top 10 ou un top 5, c'était déjà beau. Mais comme on joue en équipe, on sait que chaque place compte et on essaye toujours de faire du mieux possible pour l'équipe. Bine sur, on joue une place individuelle mais avant tout, c'est le collectif qui prime. En aout, je m'alignerai sur la CCC et la je la jouerai pour moi car il n'y a pas de compétition par équipe. 

JS30: Raconte moi un peu ta course?

BC: Le rythme a été donné par Jérémy (Martin). On sait que l'on part pour une longue course. moi j'aime bien monter crescendo. Jérémy est d'abord parti devant puis on a fait les trente premiers kilomètres ensemble. Dans l'ensemble, je sentais qu'il était meilleur que moi notamment sue le plat et dans les montées. Au 50e kms, j'avais du retard sur lui. Je ne me suis pas affolé et dans l'avant dernière descente je l'ai doublé. On était au dernier ravito ensemble et je suis juste reparti un peu plus vite que lui. Si je suis bien, je sais que sur ce genre de course, je peux finir très fort. 

JS30: En plus, c'est une grosse perf car il y a une belle prestation d'équipe?

BC: A Reims, le court a cartonné. Ici, on a fait de bons résultats. C'est génial pour le club. On fait parler du Gard et ça c'est chouette. Au niveau national, on est la.

JS30: On sent vraiment que tu t'éclates dans ce collectif AC2A Team trail?

BC: Oui tout a fait. Je ne suis pas quelqu'un qui va chercher quelque chose. Je prends les choses comme elles viennent. En rejoignant le club, je connaissais déjà tout le monde. La mayonnaise a pris de suite et même plus vite que prévu. Pour moi, la course à pied reste un plaisir. 

JS30: Quel est la suite de ton programme après cette victoire?

BC: D'ici fin juillet, on sera tous à La Plagne pour la 6000D. Perso, mon objectif de l'année, c'est la CCC sur l'UTMB. C'est une des courses ou je veux prendre des risques car c'est individuel. J'ai été tiré au sort et je veux honorer ce tirage au sort. 




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

LE MAM’SOCCER 5 PADEL…UN LIEU QUI PEUT VITE APPARTENIR À TOUT LE MONDE

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"