"JE VEUX VRAIMENT PERFORMER ET APPORTER LE MAXIMUM"

Sa saison 2021/22 en Ligue Butagaz Énergie ne s'est pas exactement passée comme elle l'espérait alors Guillemette Cauly a rebondi. Elle a pris son temps pour se décider, mûrement réfléchi sa décision et a décidé de se relancer en D2. Contactée par plusieurs clubs de cette division, son choix s'est porté sur le Bouillargues Handball Nîmes Métropole. Le côté familial mais sérieux du club Bouillarguais l'a conquise, la région a fini par confirmer son choix. Le club gardois récupère une demi centre de 32 ans qui va connaître son cinquième club avec le Paris 92, Cergy, Mérignac et Celles sur Belle. Rencontre avec une joueuse qui piaffe d'impatience de rencontrer ses nouvelles partenaires et d'en découdre. 
JS30: Tu avais besoin d'un nouveau challenge après Celles sur belle. Pourquoi avoir choisi Bouillargues ?
Guillemette Cauly : Déjà, ça a été assez long. J'ai mis un peu de temps à me décider. Puis, on a mis pas mal de temps à se rencontrer et à se mettre d'accord. J'avais des échos très positifs sur le club par des copines. Je ne connais pas l'environnement de ce club mais j'aime bien découvrir. Il y a un nouvel engouement pour moi, j'avais pas mal de contacts avec des clubs de D2 mais finalement je n'ai pas trop hésité.
JS30: Quel a été le discours du club pour te faire venir ?
GC: Franchement, j'ai apprécié qu'il y ait un staff complet et bien en place. J'ai eu l'entraîneur et le préparateur physique et j'ai de suite senti qu'il y avait un bel encadrement, très professionnel. Ça m'a rassuré. La performance physique avec une bonne préparation est quelque chose de très important pour moi. J'aime ça et c'est un domaine que j'apprécie beaucoup. Ça m'a beaucoup intéressé de voir comment les gens étaient impliqués dans ce club.
JS30: Après une saison en Ligue Butagaz Énergie, dans quel état d'esprit arrives-tu ?
GC: Ça a été dur pour moi de switcher car la saison passée a été forte en émotion et hyper bien. Il a fallu que je digère le fait de ne pas jouer en Ligue Butagaz Énergie. Bouillargues est arrivé et je sentais que j'avais du mal à me remettre dedans. Mais dès que j'ai senti que les gens étaient à fond, ça m'a redonné la motivation. Je suis prête et j'ai envie d'en découdre.
JS30: Quels vont etre tes objectifs avec le club gardois sachant que tu vas remplacer Mouna Chebbah?
GC: Vraiment performer, apporter le maximum. Il ne faut pas se mettre de limite. Mouna c’est un grand nom du handball mais je suis prête. Il faut être réaliste et avancer jour après jour. La préparation physique va être hyper importante. Je me projette à court terme car j'arrive dans un nouvel environnement. Je sais les changements que cela engendre mais j'ai trop envie. J'aime bien ce côté inconnu, je veux voir comment je vais m'adapter. 
JS30: Qu'est-ce que je te souhaite pour la saison à venir ?
GC: De belles victoires avec la manière. Des résultats dans le travail au quotidien. Et découvrir votre belle région


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"