TROIS MEDAILLES NIMOISES EN TIR A L'ARC JEUX MÉDITERRANÉENS

La fédération française de tir a l'Arc titrait sur son site après la fin des épreuves "Trois médailles qui font le bonheur des Bleus a Oran". Mais que dire du bonheur de l'Arc Club de Nîmes? Car le club nîmois a été le principal artisan de ce succès avec trois médailles. De l'or par equipe pour le jeune espoir du tir a l'arc français Iban Bariteaud et deux belles médailles de bronze pour celle qui aussi represente l'avenir de ce sport Anaëlle Florent. 


Associé a Nicolas Bernardi et Romain Fichet , Bariteaud, battu en huitième de finale en individuel par le vice champion olympique de Tokyo Nespoli, est allé chercher ce vendredi 1er juillet l'or de ces jeux méditerranéens qui se disputaient a Oran. Malgré des conditions venteuses, les jeunes tricolores, qui avaient déjà réussi l'exploit d'eliminer les italiens, pourtant leaders du classement, en demi finale, se sont imposés face a l'Espagne, pourtant favorites, après avoir largement pris la tête lors des deux premiers sets et mené 4/0. Mais ils se faisaient reprendre lors du troisième set. Cette équipe a du caractère et elle trouvait les ressources pour s'imposer et conserver un titre acquis en Espagne il y a quatre ans. 


Anaëlle Florent a elle fait coup double, s'adjugeant deux médailles de bronze. En ouverture de la journée, les françaises, Anaëlle était associée à Lucie Maunier et Laurena Villard, ont fait un parcours quasi parfait jusqu'en demi finale où elles sont tombées sur plus fortes, l'équipe de Turquie qui les a battu va remporter le titre quelques minutes plus tard. Mais loin de se démobiliser, les françaises et leur jeune nîmoises se reconcentraient et s'imposaient 6/2 face a la Grèce en petite finale. 
Florent se lançait alors a fond dans l'épreuve individuelle. Pourtant que 14e des qualifications, elle atteignait les demi finales de l'épreuve battu par l'italienne Boari sur le score sec de 6/0. Mais là aussi, l nîmoise faisait preuve de caractère et allait chercher la medaille bronze.
Crédit photo: FFTA

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"