"GAGNER DEVANT LES GENS QU’ON CONNAÎT, C'EST TOUJOURS UN PLAISIR"

Entre la petite Camargue ou il vit et le pays basque ou il court ce week-end, c'est un des plus gros palmarès du sport gardois qui a pris de son temps précieux pour répondre à mes questions. cela après un week-end parfait à Villetelle, à l'occasion du Supercross de Lunel-Saturargues. Sur le spectaculaire CMX Park de Villetelle, le nîmois de naissance, a survolé toutes les manches de cette épreuve. Premier lors des qualifs, vainqueurs des deux finales, le numéro 20 le plus célèbre du Gard, avec Renaud Ripart, n'a laissé aucune chance à ses adversaires lors de la super finale. Devant ses amis et son petit Milan, toujours très fier de son papa. 

Crédit photo : rsm photographie

JS30: Bravo pour cette victoire à Villetelle, tout s'est bien passé?

Greg Aranda: Oui, ça a été une journée parfaite. J'ai fait la pole sur le chrono, je gagne les deux finales et la super finale. C'est une super bonne course pour moi. 

JS30: Tu as tout gagné, tu n'avais pas envie de partager? C'était la tactique que tu vais mis au point?

GA: On a pas vraiment de tactique, on se donne à fond. Je m'entraine pour gagner des courses. En ce moment, j'arrive à m'entrainer correctement et ça porte ses fruits. 

JS30: Gagner quasiment à la maison, c'était important pour toi?

GA: C'est toujours important. C'est comme quand je gagne à Sommières en début de saison, ça met en confiance pour la suite. Gagner devant les gens que l'on connait c'est toujours un plaisir. Ce sont de sacrées sensations. 

Crédit photo: rsm photographie

JS30: Ce week-end, c'est direction Hossegor pour le Supercross de Magescq, tu y vas dans quel état d'esprit?

GA: Comme à chaque que je vais sur une course, j'y vais pour gagner. Comme ce week-end à Villetelle, il y aura pas mal de concurrence. Tous les pilotes qui participent au championnat de France sont la donc le niveau est bon. Je vais essayer de gagner et de continuer à m'éclater. 

JS30: A 33 ans, tu te sens dans quel état d'esprit et dans quelle forme physique?

GA: En ce moment, je suis plutôt pas mal malgré une cheville toujours douloureuse. J'avais attrapé un staphylo qui m'a fait penser que ma carrière était finie. Mais j'ai trouvé un super chirurgien à Montpellier qui m'a remis sur pieds. J'ai encore quelques années devant moi et je vais essayer de terminer au mieux ma carrière. 

JS30: Tu es un des plus gros palmarès du sport gardois, tu as couru partout en Europe et dans le monde et pourtant au final, tu reviens toujours dans ton Gard. C'est vital pour toi?

GA: Oui c'est vital. J'ai toujours habité ici et je ne me vois pas partir ailleurs. Je suis bien à Beauvoisin. Il y a aussi la particularité de ces championnats qui tombe souvent dans la régions et ce n'est pas anodin. Ça aurait été ailleurs, je les aurais fait aussi mais la c'est dans le coin et c'est top!!!

Crédit photo: BenjiMX16


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"