"J'AI BESOIN DE ME PROUVER QUE J'EN SUIS CAPABLE, JE SUIS DÉTERMINÉE"

Avec Elisa Perrault, jeune ailiere droite, venue de la Réunion, Bouillargues a du, un peu à l’instar de Mallaury Pavillard, la jouer rapide. Julie Godel étant enceinte, il fallait vite trouver une remplaçante, les ailieres droites sont une denrée rare sur le marché des transferts. Le choix du staff gardois s'est alors porté sur cette jeune joueuse du Havre où elle évoluait depuis quatre ans. En direct de Millau ou l'équipe est en stage de préparation, Élisa nous explique les raisons de son choix.

JS30: Pourquoi avoir choisi Bouillargues ?

Elisa Perrault: Depuis que je suis arrivée en France, après deux ans a Dijon et quatre au Havre, je voulais jouer dans le sud. Quand Bouillargues m'a contacté, je n'ai pas trop réfléchi et j'ai foncé. J!ai aime le côté familial du club et son projet de jeu m'a séduit. Je connaissais le club pour y avoir joué contre. Le projet de professionnalisation du club avec le statut VAP était intéressant donc j'ai foncé.

JS30: Quel a été le discours du club pour te faire venir ?

EP: Le projet de jeu. Bernard Carretero m'a appelé et j'ai de suite été emballé. Si tout le monde n'est pas pro dans le club, moi la première puisque j'ai un contrat d'apprentissage, on sent que le club fonctionne avec un mode très professionnel. J'avais plusieurs propositions mais je ne me voyais pas ailleurs qu'à Bouilargues.

JS30: Dans quel état d'esprit arrives-tu, sachant que tu arrives pour succéder à Julie Godel, qui a marqué le club?

EP: Déterminée. J'ai besoin de me prouver à moi même que j'en suis capable. J'ai la rage!! Je veux que le club ne regrette pas son choix d'être venu me chercher. Je suis fière de remplacer Julie et je veux donner le meilleur de moi-même. 

JS30: Quels vont etre tes objectifs avec le club?

EP: La victoire, un esprit d'équipe sain et de la détermination. Mes premières impressions sont qu'on a une équipe soudée qui peut viser la montée. J'ai déjà l'impression d'être la depuis longtemps.

JS30: Qu'est-ce que je te souhaite pour la saison à venir ?

EP: De la réussite, des victoires etas de blessures. Du plaisir! Car sans plaisir, ça ne sert a rien. Et une grosse envie de découvrir la région de Nîmes. J'ai déjà vu quelques endroits qui me plaisent beaucoup.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"