LA BELLE REVANCHE DE CÉLIAN THIBAUD

L’histoire est belle…Le jeune drômois du VS Romanais Peageois Célian Thibaud, contraint à l’abandon l’année dernière alors qu’il s’élançait au départ de la dernière étape avec le maillot jaune sur les épaules, n’a cette fois pas eu de crampes. Pourtant au départ de Lasalle ce dimanche après-midi, il était loin d’être favori, après la démonstration, depuis la veille de l’équipe Haute-Garonne Jolly Cycles qui plaçait deux de ses coureurs, Ugo Fabries et le jeune irlandais Adam Rafferty, aux deux premières places du classement général.

Le podium 2022 (de gauche a droite) Faure-Prost/Thibaud/Bréant

Tout est possible dans le vélo, déclarait le grand vainqueur du jour sur le podium final, mais la ça s’annonçait vraiment compliqué. Comme d’habitude, je tente…tout le temps…de loin. Et cette fois, ça a marché”. Parti avec 59 secondes de retard au départ de la dernière étape autour de Lasalle, le drômois n’avait alors pas d’autres solutions que de faire exploser rapidement le peloton. La première des trois boucles avant le col de Bane et la montée finale après Saint Hippolyte du Fort était avalée à plus de 39 km/h. La deuxième sera fatale aux jeunes leaders Haut-Garonnais. Alors qu’ils avaient impressionné tout le monde, tant à Souvignargues lieu de la première étape qu’a Logrian-Florian ou se déroulait le contre la montre du dimanche matin, trustant les deux premières étapes et les principaux maillots distinctifs, les deux leaders ne faisaient pas rouler le peloton…au grand dam de leur directeur sportif.

Ugo Fabries à son arrivée sur le clm de Logrian

A l’avant, l’écart ne cessait de grimper pour atteindre, à son maximum, quasiment les trois minutes. Le futur vainqueur se trouvait donc parmi les échappés car devant le Haut Savoyard Burnet, dossard 211 et Thibaud, dossard 205, ne ralentissaient pas leurs efforts. Le Creusois Maxime Meynard était le plus malin dans les derniers kilomètres et s’imposait en 2h09 dans les rues de Lasalle. Mais c’est le héros malheureux de l’an dernier, Célian Thibaud qui renversait totalement le général pour s’imposer. Sur le podium final, le drômois était tout heureux “Si il fallait en gagner une, c’était celle-là. Je suis vraiment trop content”. Tout autant que Nicolas Fuster, l’organisateur de la course “Sportivement parlant, ça a été une belle édition qui a tenu toutes ses promesses. L’ensemble des classements a eu un intérêt jusqu’à la fin et ça c’est bien pour les organisateurs

L'article dans sa version Midi Libre


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"