"ON SE PRÉPARE POUR ÊTRE PRÊT LE 20 AOÛT"

Blessé toute la seconde partie de saison dernière, Yann Djabou, le latéral gauche de l’Olympique d’Ales a vécu la montée du bord du terrain. Après cinq mois à se requinquer, celui qui est un des capitaines de l’équipe, revient petit à petit à son niveau, en témoigne sa prestation samedi soir à Saint Christol les Ales en première période face à Canet en match de préparation. Il nous dit tout sur son retour à la compétition et sur la préparation du club alésien. 


JS30: Tout d'abord, comment se passe cette reprise collective ?
Yann Djabou: Elle se passe super bien, comme une prépa habituelle avec des départs et des arrivées. Elle se passe dans la bonne humeur. Le coach nous demande des nouveaux principes de jeux. Les résultats sont un peu spéciaux avec notamment ces deux matchs en une semaine. On a fait une bonne première mi-temps contre Canet mais on doit retenir l'ensemble même s'il y a eu beaucoup de changements seconde période. Les matchs amicaux, on peut tous les perdre et gagner le 20 août contre la Duchère pour le 1er match de championnat. Même si gagner pendant la phase de préparation c'est mieux. 
JS30: À titre perso, c'est un retour après des semaines d'absence ?
YD: Des mois même. Je suis blessé depuis le 4 ou 5 mars avec une rupture partielle du tendon d'Achille. J'avais mal et on a pas voulu prendre de risques. J'ai fait le choix de ne reprendre qu'au début de cette saison. La, je me sens bien même si je suis fatigué. Les charges d'entraînement sont plus grosses mais les sensations commencent à revenir.


JS30: Samedi contre Canet, on a vu une équipe qui risque de se rapprocher de l'équipe type et où tu as vite récupéré ton brassard de capitaine. Content ?
YD: C'est toujours une fierté de porter le brassard d'un club. On représente un club mais je ne suis pas le seul capitaine, on est plusieurs cadres dans l'équipe. Mais oui ça me fait très plaisir. Par contre ça ne changera pas mon comportement si je ne l'ai pas. 
JS30: Je t'ai trouvé plutôt en jambes sur ton côté gauche en première mi-temps face à Canet, rassurant avec Brahim Mahamat et Paul Bonneau qui jouaient de ton côté. 
YD: Je me découvre aussi une complicité dans le jeu avec Yamadou*. Avec Paul ou Brahim, ce sont des joueurs qui sentent le foot donc ça me facilite le travail. Contre Nice j'ai eu un peu plus de mal mais le staff me gère plutôt bien. Contre Canet, je me suis senti en jambes. On avait convenu que je jouerai une mi-temps et ça s'est plutôt bien passé, on a montré une belle image. On a essayé de ressortir court comme nous l'a demandé le coach, en essayant de repartir le plus propre possible.


JS30: La prépa continue mais au final l'important c'est d'être prêt pour le début du championnat ?
YD: Le coach nous a pas trop parlé après la défaite, je pense qu’il va le faire lundi**, je sais pas si il a déjà son équipe en tête mais nous on bosse. On se prépare pour être prêt le 20 août. Il nous reste un peu plus de 15 jours. Après le match amical contre Martigues, on devra être prêt. Le début du championnat sera important.
JS30: D'ailleurs tu le vois comment ce championnat ?
YD: C'est un championnat que j'ai déjà vécu plus jeune avec Béziers. Il y a un gros impact physique, c'est costaud. On sait que beaucoup d'équipes veulent jouer le haut du tableau. À nous d'être vite prêt pour aller à la Duchère. On sait que ça va être dur, notamment avec le nombre de descentes suite à la refonte des divisions mais on fait tout pour être prêt et il faudra compter sur nous.
*Yamadou Fofana, le nouveau défenseur central côté gauche ** Cet interview a été réalisé hier dimanche

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"