"ON TRAVAILLE DUR, C'EST TRES DUR... IL FAUT CONTINUER COMME CA"

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Alexandre Demaille n'a pas raté ses débuts au parnasse. le nouveau gardien de l'USAM Nîmes s'est tout simplement mis en mode mur en milieu de première période et il a dégouté les attaquants hongrois du club de Neka. Avec beaucoup d'humilité, il a de suite associé ses partenaires de la défense. Rencontre avec un des deux nouveaux gardiens de l'USAM après la victoire 32/18. 

JS30: Alexandre, si tu voulais réussir tes débuts au Parnasse, tu pouvais pas t'y prendre autrement?

Alexandre Demaille: Oui mais il n'y a pas que moi, bravo à l'équipe. On travaille la défense depuis deux semaines, on commence à tous bien se sentir ensemble, à vraiment travailler bien ensemble. Moi derrière, ça me permet de faire le boulot plus facilement.  

JS30: 11 arrêts en trente minutes, un but...joli en plus après une magnifique hyperbole? C'est la suite de la préparation, ça continue et ça se passe bien?

AD: Oui oui, il faut continuer sur cette lancée. On travaille très dur, c'est très très dur. Mais il y a une super ambiance entre les gars et ça se voit sur le terrain, je pense ce soir. Il faut vraiment continuer comme ça.

JS30: C'était un match assez aisé ou vous avez pu jouer tranquillement car tu les as un peu écœuré en milieu de première mi-temps. C'est le genre d'équipe qui est intéressante a jouer à ce moment la de la saison?

AD: Oui, ça permet de vraiment bien travailler sur notre défense qui était vraiment le point à travailler aujourd'hui. Ils ont joué hier contre Montpellier donc je pense qu'il y avait un peu de fatigue pour eux. Mais après, il fallait respecter l'adversaire. Le score est très bien, si on peut tous les matchs comme ça, ça me va (Rires)

JS30: Ton intégration à Nîmes se passe comme tu l'espérais?

AD: Oui oui, très bien. les gars sont super avec moi, il y a une super ambiance. On travaille très bien, franchement, je suis très content. 

Crédit photo : USAM Nimes Gard



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"