"ON VEUT ETRE AMBITIEUX ET INTELLIGENT"

Mi juin, le président Steeve Calligaro nous a présenté son nouvel entraîneur Guilaume Aguilar en poste depuis trois ans a Macon. Après douze ans où il est passé de joueur a manager, ce bourguignon de naissance, ancien troisième ligne, a accepté de relever le défi du projet nimois inculqué par le président Calligaro. Après deux mois a prendre ses marques et a donner le ton de la préparation de la saison, il était temps de faire un bilan avec le nouvel homme fort du Rugby Club Nîmois.


JS30: Comment ça va depuis ton arrivée à Nîmes, ton intégration se passe comme tu l'espèrais?
Guillaume Aguilar: Oui, sincèrement c'est assez facile. Tout le monde m'a accueilli à bras ouverts, je me suis vite senti chez moi. Je découvre la région et j'ai l'impression d'être en vacances. C'est une région que je ne connaissais pas et c'est un plaisir de la découvrir. Ça me permet d'avoir des moments de décompression et de ne pas penser au rugby. Je me sens très bien à Nîmes.
JS30: Comment se passe la préparation ?
GA: Elle se passe bien, les joueurs sont à l'écoute du message que l'on veut faire passer avec JB. Les joueurs sont travailleurs, on échange beaucoup avec eux. On ne veut pas imposer notre projet de jeu, on veut un projet fait avec les joueurs. Bien sûr il y a encore quelques détails à régler, sur le jeu, on attend un peu plus encore que les saisons précédentes. On veut faire un jeu ambitieux qui plaît. La vérité on l'aura le 10 septembre... Voire un peu plus tard
JS30: Justement quel est ce projet de jeu avec cet effectif ?
GA: On est ambitieux. Il faut trouver un juste milieu entre le jeu et les objectifs du club. L'objectif est de gagner. Avec cette nouvelle poule et les équipes solides que l'on va rencontrer, on sait qu'il faudrait être costaud. On veut être ambitieux et intelligent. On a envie de mettre du jeu quand il le faudra et ne pas en mettre si c'est nécessaire. On a envie de faire un jeu plaisant. Les joueurs le veulent, les supporters et les dirigeants aussi. Ça va se faire petit à petit, il faut que la mayonnaise prenne.
JS30: Il y a eu un deuxième match de préparation face au stade métropolitain après la défaite face à Narbonne. Quel bilan fais-tu de ces deux premiers matchs ?
GA: Sur le premier, on a validé avec les joueurs la notion d'état d'esprit. Si à la fin, Narbonne prend le dessus, c'est pas catastrophique, l'engagement était là. Malheureusement, sur ce match on a été trop indiscipliné. Contre les métropolitains, on a corrigé ça et on y ajouter quelques belles actions. C'est très bien même si on a pas toujours validé ce que l'on tentait. Mais on finira bien par marquer avec toutes ces occasions. Il ne faut pas oublier que les métropolitains, c'était une belle et grosse équipe, qui sera un des favoris de la poule donc on est content du résultat. Il y a eu une volonté de jouer mais on sait qu'il faudrait être plus en réussite.
JS30: L'objectif, c'est d'être prêt pour le jour J, début septembre ?
GA: Oui oui bien sûr. On a connu, autant les joueurs que nous le staff, des saisons où les débuts n'étaient pas ceux qu'on attendait. Il faudra être patient. On veut être meilleur chaque weekend, à chaque match, à chaque entraînement. Le but sera ne pas reproduire les erreurs qu'on a fait avant. En septembre, on aura un gros bloc, on sera prêt mais si la réussite n'est pas au rendez-vous, on ne sera pas en danger. Il restera alors encore beaucoup de matchs à jouer.

Crédit photos :Mathilde Arnoux 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"