"QUAND ON A L'IMPRESSION QUE L'ADVERSAIRE EST 1 OU 2 DE PLUS, C'EST MAUVAIS SIGNE...MAIS CE N'EST QUE LE 1ER MATCH"

L'Olympique d'Alès a raté ses débuts en National 2. Battue 3/0 sur la pelouse du Stade Balmont de La Duchère Lyon, la formation du coach Stéphane Saurat est passée au travers tant défensivement avec ces trois buts encaissés, tant offensivement avec peu d'attaques. De son poste de meneur de jeu, Lucas Franco a été un des alésiens les plus dangereux offensivement, notamment de la tête par deux fois. Il est en interview sur JuSports pour débriefer, sans se chercher d'excuses, cette défaite...le regard déjà tourné vers la réception d'Aubagne, samedi à 19h sur la pelouse synthétique de Pautex à Uzès. 

JS30: Tout le monde, et vous les premiers, les joueurs, j'en suis sur, s'attendait à un meilleur début?

Lucas Franco: Oui c'est clair, c'est pas le meilleur des départs. On a loupé ce rendez vous. On a été surclassé par cette équipe de La Duchère. Offensivement, on a pas été dangereux et défensivement on a pas été solide. Il n'y a pas beaucoup de positif à ressortir de ce match. 

JS30: Qu'est ce qui n'a pas fonctionné face à une équipe qui à l'expérience de ce niveau et même plus? 

LF: Si on prend nos joueurs individuellement, l'expérience est la. Les matchs de préparation, on sait tous ce que ça veut dire. J'ai déjà fait une avant saison sans gagner un match et une belle saison derrière. La vérité du championnat est tout autre. On a pas du tout réussi à mettre en place tout ce qu'on avait travaillé depuis la reprise. Ça peut s'expliquer par la qualité de notre adversaire mais aussi par le fait qu'on a pas été présent. Tactiquement, on s'est fait manger. Quand on a l'impression que l'adversaire est un ou deux de plus, c'est mauvais signe...

JS30: Qu'est ce que vous vous êtes dit à la fin du match?

LF: On était tous conscient du match que l'on avait fait...(il se reprend)... plutôt pas fait. Mais ce n'est que le premier match. On ne panique pas, la saison est encore longue. Il va encore se passer beaucoup de choses. 

JS30: Stéphane Saurat a déclaré à la fin du match "On a du pain sur la planche". C'est ça l'idée...retour au boulot??

LF: Oui bien sur. Ce match a montré certaines lacunes, certaines choses que l'on doit corriger. On savait que tout n'allait pas être parfait des le premier match. Ce n'est que le premier match et on est déjà tourné vers Aubagne samedi. 

JS30: Comment tu te sens toi? Il est comment Lucas Franco après cette grosse prépa pas facile à cause de la chaleur?

LF: Il est bien. Tu as raison, il faut digérer cette prépa et à mon âge (il aura 31 ans au mois d'Octobre) c'est pas simple (Rires). Il a fait très très chaud en plus. Mais je me sens bien même si je me sentirai mieux si on avait gagné...

                                               Crédit photos: Site officiel Lyon-La Duchère


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"