APRÉS AVOIR SOMBRÉ A THONON EVIAN, LE FFNMG VEUT REBONDIR FACE A L'OM

"Incompréhensible, inexcusable, on est passé à travers, on était pas dedans"...les mots sont lâchés. Gaby Taves, une des coachs du Foot Féminin Nîmes Métropole Gard ne voulait pas, 48h après la débâcle de son équipe, battue 8/1 chez Thonon Évian Grand Genève, se cacher derrière quelques excuses que ce soit..."On a pas été à la hauteur à tous les niveaux. Même les filles n'ont pas compris ce qu'il se passait. On a fait une bonne prépa et même si nos matchs de préparation ont été moyen, rien ne laissait penser que l'on pouvait sombrer comme cela". Car le FFNMG a sombré en ce dimanche après midi de reprise. 2/0 après un quart d'heure de jeu, 7/0 après 40 minutes...et le club nîmois pouvait remercier sa gardienne Thelma Fiordaliso sans qui l'addition aurait pu être plus lourde. 

Certes, le club savoyard est une des belles équipes de la poule et c'est assurément une des équipes qui va jouer la montée mais rien n'a fonctionné pour les nîmoises. "On avait pourtant décidé de jouer à quatre en défense avec Candice Pognat en lieu et place de Mathilde Bourgoin qui était absente et avec un milieu à plat pour essayer de les gêner. Force et de constater qu'on s'est loupé et que ça n'a pas fonctionné. Après, on prend 6 buts sur des centres et la, c'est pas de la tactique, c'est du placement.". Mais Gaby Taves ne veut pas tergiverser. Des ce soir, les filles retournent à l'entrainement avec l'optique de se ressaisir rapidement et de chercher ce qui a coincé. Ne voulant pas se refugier derrière une préparation pas idéale la semaine dernière avec un seul entrainement ballon faute de stade disponible après les fortes pluies qui ont touché le Gard (la ville de Nîmes a interdit l'accès aux terrains pelousés pendant quatre jours), le staff veut repartir au combat et rebondir face à l'OM qui se présentera dimanche à 15h sur la pelouse synthétique du Stade Pautex d'Uzès...pour lancer sa saison et effacer cette déroute. 

Crédit photos: Christophe Masbou

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"