"APRES UNE GIFLE COMME CELLE LA, IL FAUT SE RELEVER"

En cas de victoire face à la réserve auxerroise, l'Olympique d'Ales aurait pris le bon wagon du haut de tableau de sa poule de Nationale 2. Mais l'OAC s'est incliné a domicile, sur la pelouse du Stade Pautex d'Uzes, ou elle joue pendant les travaux de réfection de son stade. Les cévenols ont même subi une déroute 1/5 qui fait mal a la tête a la jeune et joueuse équipe alésienne. En difficulté à l'image de son équipe, l'experimenté défenseur central Alain Moges revient avec moi sur ce match difficile.
JS30: Alors tout d'abord comment ça va ? La déroute de samedi est digéree?
Alain Moges: Elle est toujours dans un coin de la tête. Après une gifle comme celle-là il faut se relever. On a pas trop le temps de gamberger car le championnat avance. Dans l'ensemble ça va, on oublie mais ça reste là. Une chose est sûre, on ne veut pas tendre l'autre joue.

      Crédit photo: OAC en amical face à Saint Priest

JS30: Avec l'expérience qui est la tienne, tu l'analyses comment cette défaite ? Qu'est-ce qui n'a pas marché ?
AM: En fait, on a encore fait beaucoup trop d'erreurs individuelles. Ce sont des buts largement évitables. On s'est retrouvé face à une équipe qui est venu nous presser et nous, on a persisté à jouer court. On n'a pas su s'adapter et changer notre jeu. On aurait dû jouer long dans leur dos mais on n'a pas su s'adapter et ça a fait mal.
JS30: Cette défaite, elle vient faire un peu tâche dans ce début de saison qui n'était pas si mal ?
AM: Avant le match, on était à une victoire, une défaite et un match nul, le début de saison était plutôt pas mal mais comme tu le dis cette défaite fait tache. Depuis le début de la saison, on a deux défaites mais surtout on a pris deux claques. On vaut beaucoup mieux que ça.
JS30: Que vous a dit le coach après cette grosse défaite ?
AM: On a pas trop le temps de rester sur ce match là, il faut avancer. Le match de Hyeres arrive très vite. Il faut corriger nos erreurs, défensive et de replacement après les pertes de balle. On connaît la qualité de notre équipe, il faut avancer.
JS30: Depuis le début de la saison, il y a pas mal d'erreurs individuelles. C'est dû à quoi ton avis ? Le fait de ne pas jouer à Alès dans votre stade ? Le fait de jouer sur du synthétique ?
AM: Le synthétique, perso je ne suis pas trop fan mais aujourd'hui on est obligé de jouer dessus. Depuis le début de la saison j'ai fait des erreurs moi aussi. J'ai eu droit à un retour vidéo sur mes erreurs. Je sais que j'ai le niveau, l'expérience pour et je suis un compétiteur. Il faut que je relève la tête et que je me mette au niveau National 2. On n'est plus en National 3. C'est dommage parce qu'on a fait une bonne prépa mais là c'est une mauvaise passe. On s'est dit les choses, ça va le faire.

       Crédit photo:OAC face à Aubagne, 2e journée 

JS30: Vous devez une revanche aux supporters mais aussi à vous-même. Ça veut dire qu'il faut aller faire un résultat à Hyères ce week-end ?
AM: Oui on a pas le choix et on ne veut pas rester sur le match d'Auxerre. C'est un championnat difficile, on se doit d'aller chercher des points car le moindre point est important. On va se relever.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"