BOUILLARGUES RATE SA PREMIÈRE À DOMICILE

Ça s'est joué à pas grand chose, deux penaltys ratés dans le money-time, quelques erreurs techniques de début de saison et Bouillargues a été battu 20/21 dans sa salle par Noisy le Grand en ouverture de la saison. Il n'est jamais facile émotionnellement parlant de débuter sa saison à domicile par un choc face à un concurrent direct. Ajoutez à cela une chaleur étouffante dans l'Agora et ça donne les 18 premières minutes Bouillarguaises ou les joueuses de Delphine Cendre ne marquent que 4 fois. Mais les gardoises, déjà dos au mur, accélèrent et passent un 6/0 a leurs adversaires, s'appuyant sur une Axelle Bertrand déchaînée dans les buts avec 10 arrêts en 30 minutes. Malheureusement, elles payent les efforts consentis et voient les noiséennes revenir à 10/10 a la pause. Bouillargues attaque la seconde période tambour battant mais ne parvient jamais à creuser un écart conséquent. Malgré une Clémentine Rival intenable sur son aile gauche, l'écart ne monte pas a plus de buts et les gardoises restent sous la menace des franciliennes. A 19/17, une nouvelle de +3 est à nouveau gâchée et derrière les noiséennes climatisent l'Agora en passant un 0/4 qui va s'avérer suffisant pour s'imposer malgré un dernier but de Lou Le Bechennec. "C'est frustrant,déclarait Delphine Cendre quelques secondes après le coup de sifflet final, mais on a eu trop d'échecs au tir. Axelle fait une super partie chez nous, leur gardienne aussi mais on rate des tirs qui coûtent cher dont ces trois penaltys. Ça se paye cash face à une équipe qui va jouer le haut de tableau comme nous. Ça aurait été bien de commencer par une victoire ou au moins un match nul, ça aurait un peu plus reflété le match. On va se tourner rapidement vers la coupe de France la semaine prochaine". Bouillargues se déplacera à Rennes le week-end prochain pour essayer de lancer sa saison.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"