”IL VA FALLOIR COMPTER SUR LE RCN DANS CE CHAMPIONNAT DE NATIONALE 2 "

Le temps pour lui de saluer les siens et de signer quelques autographes a de jeunes dans et Samuel Roche, l'arrière du Rugby Club Nîmois, pouvait savourer cette belle victoire en ouverture du championnat de Nationale 2. Le sort n'avait pas donné un adversaire facile au nîmois lors de cette première journée car Dijon est un club fraîchement relégué du niveau supérieur. Longtemps indécis et après une première mi-temps qui s'est résumé a un duel entre Samuel et Quentin Lalarme le buteur bourguignon, le match a tourné en faveur des gardois en seconde période. Sans aucune contestation...tant les nîmois ont dominé leurs adversaires dans tous les compartiments de jeu. Avec trois essais à zéro, les joueurs du duo Aguilar/Poulon repartent avec le bonus offensif. Auteur de 5 pénalités, de 2 transformations et de la dernière passé sur l'essai de Rémy Pichard, celui qui a été meilleur réalisateur de fédérale 1 analysait cette victoire avec moi.


JS30: Samuel, ta réaction apres cette belle victoire, un peu longue à se dessiner mais belle sur la fin?
Samuel Roche: Oui longue à se dessiner car on a mis des ingrédients en première mi-temps. Je pense qu'on a réussi à mettre à mal cette équipe, malheureusement on concrétise pas. On met des temps forts chez eux, par contre chez nous, on sort pas très bien. C'est dommage car on prend des points du coup. A la mi-temps, on s!est dit les choses, on a rectifié le tir et on est mieux ressorti. Du coup, ça nous a permis de marquer des points et de ne pas en prendre derrière. Je pense qu'en seconde, on a réussi à mettre le même rythme qu'en première mais cette fois, on a concrétisé. On est très fier de ce match car dans l'engagement, on y était. On voulait aussi marqué notre territoire. On a pas perdu la saison dernière a domicile et il faut que l'on réitère cela pour aller le plus loin possible dans cette poule de nationale 2
JS30: Tu les expliques comment ces 55 premières minutes un peu difficiles. Y avait un peu de stress? D'appréhension ?
SR: Tu sais, c'est un premier match et même si il y a des matchs de préparation, il faut un rodage. J'en ai parlé à tes collègues de "une saison en ovalie" y a pas très longtemps, les matchs de préparation, on sait ce que c'est. La, c'est un premier match, tu as le droit d'avoir des imprécisions, des mauvais timmings mais là au contraire, je trouve qu'on s'est plutôt bien trouvé. On a fait un gros taf depuis presque deux mois et demi. On est content mais il faut vite se remettre au boulot et se remettre l'été a l'endroit parce qu'on a un match important pour tout le groupe la semaine prochaine à Macon. Si on veut continuer, il faudra mettre des bons ingrédients pour aller gagner la bas. 
JS30: On a retrouvé à l'heure de jeu le RCN conquérant, notamment en mêlée ou sur les rucks?
SR: En première mi-temps, on est pénalisé et on a des mauvais placements sur les liaisons. Ça fait mal a la tête parce que même si on les met à la faute, on est pas trop récompensé puisqu'on s'attendait à jouer plus vite à 14 contre 15. Après faute a nous de pas avoir assez appuyé. On regardera ça à la vidéo. On a vite retrouvé un Nîmes conquérant qui a répondu présent, qui avait envie de monter au public qui a répondu présent en masse sur ce premier qu'à Nîmes, il y a du beau jeu et du beau rugby. Que si il y a du monde autour du stade, on peut faire des exploits comme aujourd'hui. C'est notre source de motivation. 


JS30: On s'était quitté tous les deux à la fin de la saison contre Hyères Carqueiranne mi figue mi raisin? Ce soir c'est sympa, il y av...?
SR: (Il me coupe) Oui y avait du monde, une bonne ambiance. Il va y avoir une bonne troisième mi-temps aussi. On s'était quitté mi figue mi raisin mais le résultat était bon quand même. On avait gagné a l'extérieur la bas.
JS30: Tu m'avais annoncé que vous iriez gagner la bas?
SR: Je te l'avais dit qu'on irait gagner la bas (Rires). Et on a gagné. Aujourd'hui, il va falloir compter sur Nîmes dans cette poule et dans ce nouveau championnat de Nationale 2.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"