LE "CROCO USAM" ENTRE ART ET SPORT

C’est à l’artiste nîmois Melvyn Barros qu’a été confié le soin de dessiner les nouveaux maillots de la Green Team.

Toute la symbolique du Gard et de Nîmes est bien là. Du Pont du Gard aux Arènes, en passant par la Tour Magne et la Maison Carrée, sans oublier l’olivier, le raisin, le palmier et l’eau car “Nîmes est une ville d’eau” déclare Melvyn Barros, l’artiste peintre nîmois, qui ajoute de suite “l’idée a été de reprendre le crocodile nîmois et d’y intégrer tous les monuments qui rappellent la ville. La force vient du dos et arrive sur la tête ou l’on retrouve aussi les lauriers de César. Peu de maillots mêlent art et sport et j’ai voulu créer un maillot ou l’on voit tout Nimes sur une pièce. Ce crocodile symbolise la ténacité et la force…en 2 mots, l’USAM”. C’est dans les jardins de l'Hôtel Chouleur, nouveau partenaire du club, que David Tebib, le président de l’USAM Nîmes, a présenté, avec à ses côtés Michael Guigou, très présent dans la préparation estivale aux côté de Ljubomir Vranjes, et l’artiste Melvyn Barros, les nouveaux maillots de la Green Team. Après être revenu sur la préparation estivale à la grande dimension physique et tactique puis rappelé le lien privilégié de l’équipe avec ses supporters, le président, qui s’est félicité de pouvoir compter déjà 700 abonnements alors qu’il avait fait le pari un peu fou d’en avoir 1000, a dévoilé, à travers un clip tourné dans les Arènes, les nouvelles tenues de son équipe. Avec une idée un peu folle de marier magnifiquement art et sport. Pour cela, il a donc demandé à l’artiste nîmois de 38 ans Melvyn Barros de lui présenter un projet. Six mois après, le résultat est là et vu les visages de toute l’assistance lors de la présentation, c’est déjà une réussite. Une fois de plus, l’USAM s’est montré innovant “ça doit être la première fois, ajoute David Tebib, qu’un maillot est créé par un artiste. Même si le crocodile apparaît pour la première fois sur notre maillot, on reste la Green Team. Ce nouveau maillot a fait l’unanimité chez les joueurs et si Julien Rebichon s’est fait un peu chambrer lors du tout récent Média day, c’est plus par jalousie car c’est une vraie œuvre d’art”. Avant que les joueurs ne l’étrennent officiellement lors du déplacement à Caen en Coupe de France, on peut déjà prendre le pari que de nombreux maillots “Croco Usam” trouveront leur place sous le sapin de Noël cet hiver.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"