"LE PREMIER MATCH NOUS A REMIS A NOTRE PLACE, DEPUIS C'EST DE MIEUX EN MIEUX. ÇA COMMENCE A RESSEMBLER A QUELQUE CHOSE"

Après deux ans sans handball, Johanna Lombardo-Decourt à décidé de rechausser ses baskets afin de participer au projet de l'Entente Nim'Arguerittes (création d'une section seniors féminine de l'USAM Nîmes Gard et alliance avec le club de Marguerittes qui est passé en trois ans de la départementale à la N3). Désireuse de s'intégrer sur le long terme pour rendre au handball gardois tout ce que celui ci lui a donné, elle a donc dans un premier temps répondu favorablement aux deux présidents pour être un des fers de lance de cette nouvelle équipe. Si le premier match a été difficile, à l'image de l'équipe, celle ci se sent de mieux en mieux sur le terrain et ça se voit. Il suffit pour cela de regarder sa deuxième mi-temps face à Muret. Après trois matchs, elle a pris un peu de temps pour faire avec moi un premier bilan de ce début de saison. 

JS30: 3 matchs, 2 victoires, 1 défaite, comment juges tu le début de saison de Nim'Arguerittes?

Johanna Lombardo-Decourt: La première défaite, avec un peu de recul, c'est pas plus mal. On a roulé sur tout le monde pendant la préparation et ça nous a remis à notre place. Le premier match était pas top en matière d'investissement. Dans le deuxième, on a gagné mais on a maqué de hargne. On a vu lors du troisième que ça commençait a ressembler à quelque chose. 

JS30: Comment se fait l'amalgame entre les nouvelles que vous êtes avec Laurie et Océane et les marguerittoises qui sont la depuis le début de l'aventure ou presque comme les sœurs Biscuit, Alison Leviez ou Alexia Gizzi?

JLD: Au début, on voyait que tout le monde se jaugeait et c'était rigolo à voir. Il n'y a pas de statut particulier et on veut leur montrer cela. Chacun est à sa place et on avance ensemble. 

JS30: Il y a eu ce premier match et cette défaite face au ROC Aveyron. Comment est ce que tu l'analyses? 

JLD: On a le statut de favorites du championnat et on arrive en montrant qu'on a des ambitions. Toutes les équipes que l'on va rencontrer n'ont rien à perdre. A nous d'assumer ce statut. il va falloir respecter nos adversaires. Le premier match, on l'a pris un peu trop facile, on était pas prêtes à faire la guerre. C'est mieux que cela nous soit arrivé au premier match. 

JS30: Elle est relativement jeune cette équipe. C'est le défaut de ses qualités?

JLD: En fait, il n'y a pas trop d'intermédiaire, soit les filles sont très jeunes soit on est quelques unes a avoir de l'expérience. Avec Laurie ou Elisa, on sait très bien qu'on ne va pas débuter une carrière mais on veut tirer cette équipe vers le haut. 

JS30: Perso, tu te sens comment? Ça faisait un petit moment qu'on t'avait pas vu sur un terrain. 

JLD: Clairement, ça fait deux ans que je n'avais pas fait de sport. Pendant la prépa, mon corps a eu mal mais la je me sens de mieux en mieux. 

JS30: Ce week-end, c'est repos puis déplacement à Bruguières qui vient de perdre son premier match de la saison à Bouillargues. tu t'attends a quel style de match la bas?

JLD: On sait pas trop à quoi à s'attendre en fait. Les coachs nous ont prévenu que les matchs à domicile seraient différents de ceux à l'extérieur. Mais on doit s'attendre à un gros combat. 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"