LES NIMOISES ENCORE SURCLASSÉES

Il n'y a eu qu'une équipe sur le terrain synthétique d'Uzès ce dimanche. Forte d'un recrutement ambitieux, l'équipe de l'OM n'a laissé aucune chance au FFNMG. Pourtant, les nîmoises avaient bien besoin de se rassurer après le 8-1 encaissé la semaine dernière à Thonon Évian. Mais la rencontre débutait de la plus mauvaise des façons avec 2 buts encaissés dès les 3 premières minutes de jeu. Lors des 45 premières minutes, les Nîmoises devaient se contenter de 2 corners successifs à la 6e minute pour entrer la surface de réparation phocéenne. Ce sera tout ce qu'aura à se mettre sous la dent le public venu nombreux. Les marseillaises faisaient, elles, le siège du but nîmois. Et malgré quelques arrêts de Kaeleen Roussel, la toute jeune gardienne nîmoise de 17 ans, un but refusé pour hors jeu et un peu de maladresse des Olympiennes, Jenny Perret, sûrement la meilleure marseillaise sur le terrain, triplait la mise. C'est assez logiquement que Nîmes rentrait aux vestiaires mené 0/3. Dès la reprise, les marseillaises remettaient le pied sur le ballon mais les Nîmoises commençaient un peu à sortir. Les joueuses de Yohan Bonnet frappaient enfin aux barres par Coulibaly (50e) après un joli passement de jambes de Benmansour qui elle-même trouvait le petit filet 6 minutes plus tard après une erreur de la défense de l'OM. 

N'ayant pas su saisir leur chance, les Nîmoises se faisaient punir à chaque fois après leurs occasions de but. La fin du match était un long chemin de croix pour la défense gardoise. Diop, très en vue durant tout le match, s'offrait un triplé et portait le score à 0/8 sous les yeux d'un public abasourdi par le match auquel il assistait. L'expérimentée Candice Pognat était encore un peu sonnée quelques minutes après la fin du match " Il y a beaucoup de déception même si on savait que ça allait être difficile. Le score est très lourd, dans les têtes ça commence à devenir compliqué. On va essayer d'être optimiste et se remettre au travail pour aller la semaine prochaine jouer un match important à Clermont-Ferrand. Il va falloir prendre des points contre des équipes qui sont peut être plus à notre portée comme le prochain match face à un promu. Marseille, comme Évian la semaine dernière, c'est des gros calibres. Ils sont au dessus de nous"



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"PROFESSIONNELLEMENT ÇA DEVENAIT DIFFICILE DE COMBINER LE TRAVAIL ET LE FOOT"