"JE NE SUIS PAS ENCORE A 100% MAIS J'AI DE BONNES SENSATIONS, ÇA REVIENT PETIT A PETIT"

Jusqu'à cette sixième journée, Romain Darmon, qui s'est fait opérer du ménisque, avait dû se contenter de bouts de matchs. Lui qui a raté la fin de saison dernière et toute la préparation, effectuait ses débuts en tant que titulaire. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les supporters présents à Kaufmann en ont eu pour leur argent. En vingt minute, celui qui jouait arrière pour l'occasion, a dynamité une équipe de Beaune qui gênait considérablement les nîmois, au point de mener 6/8 à la pause. Trois essais et une prestation de haut vol, les spectateurs présents au stade n'avaient que son nom à la bouche à la fin du match. Il était tout à fait logique de l'avoir, pour la toute première fois, en interview sur JuSports

JS30: On va commencer par toi, quel retour!!! Première titularisation et trois essais…

Romain Darmon: Oui c’est sûr qu’à titre perso, revenir avec le XV dans le dos ça fait plaisir, ça donne de la confiance. 

JS30: Quel match vous avez fait. Il y avait un petit esprit de revanche par rapport au match moyen face à Graulhet il y a 15 jours ?

RD: De la revanche non. On s’était dit qu’à domicile, on voulait faire plaisir au public et réitérer nos perf de l’extérieur. Ça n'a pas marché en première mi-temps mais la réaction a été plutôt bonne en seconde.

JS30: Justement, tu l’expliques comment cette première période?

RD: C’est très difficile à analyser. On en a parlé entre nous à chaud, juste après le match et on l’explique pas trop. On a pas mis assez d’intensité et on a fait des petites erreurs. Heureusement on a rectifié tout ça en seconde mi-temps. 

JS30: Qu’est-ce que vous vous êtes dit à la mi-temps ?

RD: On s’est dit qu’il fallait mettre de la vitesse et de l’impact. On se dit les choses simplement sans forcément crier. Les coaches ont remis de l’ordre et on était plutôt serein. On a beaucoup parlé de ce qu’il fallait faire en seconde mi-temps. La sérénité c’est ce qui fait notre force cette année. On avait pas l’habitude de ce scénario où on est mené à la mi-temps, c'était la première fois de la saison que ça nous arrivait. 

JS30: Perso, tes soucis physiques sont derrière toi ?

RD: Ça va de mieux en mieux. Je ne suis pas encore à 100 %. Ce n’est qu’en jouant et en enchaînant les matchs que je retrouverai l’intégralité de mes moyens. Mais j’ai de bonnes sensations, ça revient petit à petit.

JS30: Bédarrides, qui était second, a perdu et vous voilà premier avec 8 points d’avance. C’est pas mal cette histoire ?

RD: C’est sûr qu’on aurait signé pour un six sur six après six matchs et pour une première place. On savait pas trop à quoi s'attendre, on naviguait un peu à vue avec ce nouveau championnat donc on est assez satisfait. 8 points d’avance c’est excellent mais on veut pas s’arrêter là. 

JS30: Le prochain déplacement c’est à Marcq-en-Barœul dans le Nord. C’est au rugby différent que vous allez rencontrer, tu t’attends à quoi ?

RD: On s’attend à rencontrer une équipe galvanisée parce que c’est toujours motivant de rencontrer une équipe qui est première et invaincue, surtout devant son public. On sait que c’est une équipe solide devant. Il ne faut pas les prendre à la légère car c’est une équipe qui vient de gagner à Macon. 

JS30: Après ce sera la fin de ce deuxième bloc et place un repos mérité avant le retour à Kaufman ?

RD: Oui après un gros bloc, tout le monde attend cette semaine de repos qui va arriver. C’est un gros bloc de quatre matchs qui va se terminer et ça va faire du bien de souffler un peu. Perso moi je vais continuer à m’entraîner de mon côté vu que j’ai repris plus tard que les autres. Ça va aussi me faire du bien car j’ai pris une bonne charge de travail un peu de temps. 

                   Crédit photos: Mathilde Arnoux


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"