"JE SUIS CONTENT CAR MA SAISON DERNIERE A ÉTÉ TRONQUÉ A CAUSE DE MON GENOU"

A bientôt 30 ans, il les aura le 4 décembre, Charles Robbe, le centre du rugby Club nîmois vit, à l'image de son équipe, un bien beau début de saison. Après une saison galère, le centre nîmois s'éclate et les trois essais, qu'il a marqué depuis le début de saison, en sont la meilleure des représentations. Joueur important dans le dispositif du duo Guillaume Aguilar, Jean Baptiste Poulon, il est avec Samuel Roche et Justin Philipps, le seul joueur de la base arrière à avoir débuté les quatre matchs. Et le sera surement encore ce week-end dans le choc de la Poule 1 de Nationale 2. 

JS30: Une fois, n'est pas coutume, je vais commencer en ne parlant pas de l'équipe mais de toi. Il est en forme Charles Robbe en ce début de saison? Trois essais en quatre matchs, c'est pas mal?

Charles Robbe: Sur le plan perso, ça résume bien les bons résultats de l'équipe. Je suis content car ma saison dernière a été tronqué à cause de mon genou. J'ai eu la chance de revenir en fin de saison dernière même si j'ai serré les dents car je boitillais. Mais c'était important de revenir. Du coup, j'ai bien travaillé cet été. Ça se passe plutôt bien pour moi et à l'image de l'équipe, avec ces quatre victoires, j'ai emmagasiné de la confiance. 

JS30: Tu t'éclates dans cette équipe?

CR: Ce qui est super positif, c'est qu'on a eu une bonne quinzaine de recrues  et que malgré tout on a gardé cette âme de copains. L'intégration des nouveaux s'est super bien passée, ils se sont de suite fondus dans le moule. Des gars comme Justin Philipps ou Pierre Chastaing, on a l'impression qu'ils sont là depuis des années. C'est ce qui fait aussi que le groupe arrive à performer.

JS30: Toi qui est un historique du club, tu le vis comment ce début de saison? Vous faites un début parfait?

CR: Ce n'est jamais parfait. A l'image de notre dernier match face à Graulhet, on est très loin de la perfection. Mais comptablement, c'est vraiment très très positif. Ça fait 9 ans que je suis ici et je ne me rappelle pas d'une saison ou l'équipe a commencé par quatre victoires. Je n'ai jamais connu ça. 

JS30: Dimanche, c'est un gros morceau qui vous attend avec un déplacement chez le Stade Métropolitain, avec qui vous êtes premiers ex-aequo? Vous allez vous servir du match de préparation que vous avez effectué contre eux au mois d'aout ou c'est différent?

CR: Bien sûr, on connait les profils de cette équipe par rapport au match de prépa que nous avons joué contre eux et aussi grâce à la vidéo. On a des certitudes sur certains points. Cette équipe, comme nous d'ailleurs, a progressé depuis aout. il faudra que tout soit au rendez-vous pour faire un match référence. L'objectif est d'aller faire un résultat car on sait que nous n'avons pas de limites. On prend matchs après matchs et on y va pour gagner. 

Crédit photos: Mathilde Arnoux. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"