LA MARQUE ESPAGNOLE KELME S'IMPLANTE EN FRANCE...ET ÇA DÉMARRE DANS LE GARD

 "La philosophie de la marque m'a plu. Il y a un côté basé sans cesse sur la recherche et l'innovation des produits. Et un côté populaire avec des prix abordables. On travaille depuis huit mois sur l'arrivée de la marque sur le territoire français, on veut s'implanter...sans aucune prétention. C'est un défi important". Et ce défi, c'est dans le Gard qu'il prend racine. A 38 ans, Michael Simon, ancien footballeur au Stade Beaucairois et de l'Entente Uzès Pont du Gard, aujourd'hui pratiquant de Crossfit et de Boxe Thaï, natif de Fournés et installé dans la région de Bagnols sur Cèze, a décidé de se lancer dans le projet de la marque espagnole Kelmė, "J'arrive à 38 ans et je veux vivre de ma passion. Développer en France une marque comme Kelmė, qui existe depuis 60 ans, à travers le sport amateur et professionnel, et ce face aux monstres du marché sportif, est un défi un peu fou. Mais je veux le relever et pour cela, je veux accompagner des athlètes de l'adolescence aux pros". Car la philosophie de la marque espagnole est d'accompagner les sportifs, quel qu'ils soient. 


Aujourd'hui, la marque, qui a vu le jour en 1963 à Elche dans la région d'Alicante, est une marque reconnue dans le monde entier. Football, Futsal, Basket, Hand, Running ou Padel, la marque à la patte de félin a un vécu sportif. Partenaire d'une équipe cycliste du même nom qui a entre autre participé au Tour de France de 1979 à 2004 avec des coureurs comme le colombien, Fabio Parra ou l'espagnols Santiago Botero, du Réal Madrid de 1994 à 1998, des Jeux Olympiques de Barcelone 1992 ou de la tennis woman Conchita Martinez, la marque, qui s'est fait remarquer en 2011 pour son partenariat avec Michelin afin de développer la semelle indoor, équipe aujourd'hui l'Espanyol Barcelone, Watford, Boavista dans le foot ou dernièrement elle a signé un accord avec la fédération Argentine de Basket-Ball. La force de la marque est un partenariat signé avec la Chine qui fait qu'elle a sa propre usine de fabrication au pays du soleil levant. Tellement implanté la bas, elle possède ses propres Kelmė Store en Chine et équipe tous les clubs de D2 et D3 chinoise. Forte de sa place sur ce marché dynamique, elle compte bien se servir de cela pour se développer en France. Pour cela, Michael Simon a lancé la phase une de la politique de développement de la marque avec la création du site internet Kelme France et l'implantation sur les réseaux sociaux. "Ce site va nous permettre d'entrer en contact avec les différents clubs de sports et magasins qui voudraient nous distribuer. Dans un deuxième temps, les sportifs pourront s'équiper directement via le site de la marque". 


Actuellement installé dans la région de Bagnols sur Cèze, la marque souhaite rapidement s'installer sur Nîmes et sa région notamment pour une grosse partie de sa logistique. Le sport est un des plus gros marché européen et la marque veut s'implanter rapidement, être présente pour une période qui va aller de la Coupe du monde de Rugby aux JO de Paris 2024. Déjà fortement implantée en Amérique Latine, en Egypte, en Israël, en Croatie ou en Turquie, la marque espagnole se lance sur un marché français "ou il y a de la place pour tout le monde" m'explique Michael Simon. "On est spécialisé dans les chaussures indoor, dans le textile destiné aux clubs de sports, dans les accessoires tels les sacs de sports, les chasubles et dans les ballons. Dans un futur, le Lifestyle, qui n'est pas encore dans le projet France, se développera mais on commence par la base". En tout cas, Michael Simon ne manque pas d'idées et d'envie afin de mener à bien son projet en collant à la devise de la marque "Laisse ton empreinte".


Retrouvez les informations sur la marque Kelme sur le site www.kelmefrance.com 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"