"LE PRINCIPAL C’ÉTAIT LA VICTOIRE ET ON VA SE SATISFAIRE DE ÇA"

Il y avait des sourires et du soulagement au Parnasse ce vendredi soir après la victoire 37/34 de l'USAM Nîmes sur le voisin istreen. Car cette victoire a été tout sauf un long fleuve tranquille. Il y avait aussi beaucoup de questions sur cette défense qui prend beaucoup de buts, encore 34 ce vendredi soir, a une semaine d'un autre derby, celui là face à Montpellier. Auteur d'un match plein à 5 buts sur son aile, le capitaine Julien Rebichon était satisfait de la victoire mais aussi très lucide sur la prestation défensive de son équipe.
JS30 : Elle a été longue à se dessiner celle là?
Julien Rebichon : Oui elle a été très longue à se dessiner. Le plus important ce soir, c'est qu'on prenne les deux points. On prend encore beaucoup de buts, 34 a domicile. Je crois que c'est le score de Chambéry a l'inverse. Deuxième mi-temps défensivement, elle a été assez bonne. C'est surtout en première mi-temps ou on prend 21 buts et ou on a du mal à impacter sur leurs tireurs et on aide pas notre gardien derrière et on en prend 21. Oui offensivement c'est mieux parce qu'on en met 37 ce soir, après il y a encore des choses à régler parce que 34 buts, c'est trop... même avec les nouvelles règles et le jeu rapide. Je pense que c'est trop, surtout a domicile. Il ne faut pas que l'on prenne cette mauvaise habitude car il y a des matchs importants qui arrivent, notamment le derby a Montpellier. J'espère qu'on va bien récupérer car on perd quand même Hugo* ce soir. Je croise les doigts, j'espère qu'il a pas une grosse blessure, on va voir. Quentin (Minel) aussi qui a un petite lésion au bras. Peut être qu'on perd pas mal de mecs ce soir mais on va essayer de tout donner oarec qu'on a encore en travers de la gorge le derby de la saison passée surtout ici. Le résultat passera en deuxième sur ce match face a Montpellier. La première chose, c'est le combat et montrer qu'on sait jouer un derby.
JS30: Comment expliques tu ce nombre élevé de buts par rapport à la saison dernière ?
JR: Ben déjà, il y a les nouvelles règles, le jeu rapide. Je pense que si on compte le nombre de ballons qu'à chaque équipe dans un match, je pense qu'il y a dix ballons pour chaque équipe de plus. Sur dix ballons, si tu mets 50% de tes buts, avant on avait des scores a 30, maintenant on en a 34/35. Après, c'est sur que l'on est pas bon défensivement. Enfin, on est pas bon... aujourd'hui on a pas été bon parce qu'on a pas impacté, on a pas su gêner leurs tireurs. Malgré ça, même dans la difficulté, on a su rester ensemble et être sur de nos forces. On a eu chaud ce soir quand même, faut le dire. Mais on a quand même les deux points et le principal, c'était la victoire, on va se satisfaire de ça.
*Hugo Kamtchop Baril est sorti au bout de quelques minutes. Le verdict est tombé le lendemain et le pivot nîmois souffre d’une rupture des ligaments croisés.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"