LES NÎMOISES N'Y ARRIVENT TOUJOURS PAS

 "Aujourd'hui, il nous manque les bases du football. On n'est pas assez présent dans les duels. Perdre, ce n'est pas grave mais on n'a pas retrouvé les valeurs qui font Nîmes, à savoir mouiller le maillot. Pour gagner un match, il faut en faire beaucoup plus". Quelques minutes après cette défaite 0/2, Manu Gros, responsable de l'équipe D2, faisait un constat sans appel de la nouvelle défaite de son club. Face à une équipe d'Yzeure, dernière finaliste de la coupe de France, concurrent direct après un début de saison raté, le FFNMG a perdu de précieux points dans l'optique du maintien. Et l'addition aurait pu être beaucoup plus corsée sans les multiples sauvetages de la gardienne Thelma Fiordaliso. La jeune provençale, formée à l'OM et arrivée dans le Gard la saison dernière, a multiplié les exploits notamment en première période, sortant vainqueure de trop nombreux têtes à tête avec les attaquantes yzeuriennes. A cela, les joueuses de Yohan Bonnet ne répondaient que par les coups de pied de Fannie Da Cunha. Si la première tentative à 30m des buts de la "Juninha" nîmoise frôlait la transversale, la deuxième excentrée le long de la touche était déposée sur le pied de Candice Pognat qui ouvrait le score. Mais le juge de touche avait levé son drapeau. Malheureusement, dès la reprise, sur un corner anodin, Fiordaliso ne pouvait rien sur la reprise à bout portant de la capitaine adverse Christine Manie. Malgré de timides tentatives de Pognat et Coulibaly, les Nîmoises se faisaient surprendre une seconde fois après un ballon perdu plein axe. Gbedjissi se présentait seule face Fiordaliso, fixait la gardienne et poussait le ballon au fond des filets nîmois. Plus rien ne serait marqué, Nîmes s'inclinant pour la quatrième fois en cinq matchs. 




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"