MORGAN DURAND, CE NÎMOIS QUI A FAIT LE TOUR DE LA PLANETE BASKET

La vidéo ( https://www.facebook.com/watch/?v=482580660283610 ) n'a pas mis longtemps à faire le tour des réseaux sociaux. En quelques secondes, deux exactement, le nîmois Morgan Durand a changé de dimension et se souviendra toute sa vie de ce samedi 15 octobre. Alors que son équipe de Poitiers, ou il évolue depuis cette saison après une petite carrière qui l'aura mené du centre de formation de Chalon à Mulhouse ou il évoluait la saison dernière en passant par Quimper, Pont de Cheruy ou Boulogne sur Mer, était menée de trois points 70/73 et se dirigeait vers un troisième revers à domicile consécutif, le gardois de naissance, il est à Nîmes le 5 février 1993, est devenu le héros de la salle des sports de Poitiers. 

                                                             Crédit photo: Stéphane Glesaz

70/73 après que l'ancien Avignonais Victor Mopsus place son équipe de Toulouse en position plus que favorable pour s'imposer. Six secondes à jouer et un dernier lancer franc à shooter pour les poitevins et leur américain Marcus Relphorde. Ce dernier n'a alors qu'une option...rater volontairement son shoot et attendre un miracle. Un miracle qui va s'appeler Morgan Durand. Le nîmois, dont le geste est préféré est...le tir à trois points, va alors marquer un improbable panier, en total déséquilibre, derrière la ligne des 6,75m. Avec en prime une faute. Durand ne va alors pas trembler, ni céder à l'euphorie de coéquipiers qui se jettent sur lui. Le numéro 3 réussi son lancer franc et donne une inespérée victoire à son équipe. Belle histoire pour ce joueur qui a jeté ses premiers ballons à Nîmes dans le sillage d'une maman qui jouait au basket et surtout parce qu'au foot, il faisait trop froid en extérieur. En attendant, la vidéo de ce moment juste magique continue de tourner. Vu des milliers de fois, tout le monde sait maintenant qui est Morgan Durand. 

                                                          Crédit photo: Stéphane Glesaz



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"