QUAND FRANCK RIBÉRY JOUAIT À L’OAC

Franck Ribéry va mettre un terme sa belle carrière, handicapé par des genoux qui l’empêchent de jouer. A 39 ans et demi, le natif de Boulogne sur Mer est passé dans le Gard il y a tout juste vingt ans. Lors de la saison 2002/03, ce joueur a fort potentiel mais dont la carrière a du mal à décoller dans son Nord natal, après 4 saisons au centre de formation du LOSC d’où il est renvoyé, il retournera dans son club de Boulogne, il met le cap au Sud. Direction Alès, les Cévennes et l’OAC. Repéré par le regretté René Marsiglia lors d’une détection, sous un soleil de plomb et 30 degré au thermomètre, à laquelle il s’était rendu en voiture, traversant la France du Nord au Sud avec un pote. Il effectuera une saison à dix neuf matchs et à un but en National, finira la saison sans toucher de salaire, le club alésien connaissant des difficultés financières. Mais loin de son Nord et malgré cette nouvelle épreuve, l’OAC reste le départ d’une histoire…qui va s’avérer belle. Le club cévenol fini par être mis en liquidation et Ribéry quitte donc l’OAC pour le Stade Brestois, ou il va se faire remarquer par le FC Metz où il va littéralement exploser. S’en suivront Galatasaray, l’OM, le Bayern Munich, la Fiorentina et la Salernitana où il aura donc joué son dernier match face à la Roma. International français, il aura joué 81 matchs en bleu avec qui il sera passé tout prêt d’un titre de champion du monde en 2006. Il aurait sûrement mérité le ballon d’Or en 2013 mais…

Crédit photo :Yvan Casti (Facebook)


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"