BELLE PREMIERE SOIRÉE COUPLÉE POUR L'ALLIANCE NÎMES-MONTPELLIER TT

Les filles de l’Alliance en mode costaud


Pour cette première soirée double, les spectateurs présents à Pablo Neruda n'ont pas été déçus. A la victoire expéditive des garçons (voir un peu plus bas), les filles, qui se sont imposées 3/1 face à Saint Denis dans une belle ambiance, ont ajouté la manière. Menées 0/1 après la défaite en 4 sets de Min Hyung Jee face à Balazova, les languedociennes ont complètement renversé les banlieusardes. Le tournant du match est venu avec la victoire de Rachel Moret face à la championne de France Prithika Pavade. A part dans le deuxième set, la nouvelle pépite du ping féminin n'a pas été en mesure de dominer la plus nîmoise des Suisses. Cette victoire de Moret galvanisait l'équipe. Au moment où les garçons laissaient tout le public à la cause des filles, Daria Trigolos ne laissait aucune chance à Mostafavi. Et dans une ambiance des grand-soirs, Jee prenait son match face à Pavade par le bon bout et l'Australienne déroulait pour offrir une deuxième victoire consécutive à son équipe. Même s' il était focalisé sur son équipe, Florian Habuda le capitaine savourait la victoire et l'ambiance "C'est une belle soirée, un super match des filles. Elles sont arrivées à quatre donc on a eu des difficultés à faire la compo mais finalement nos choix ont été les bons. En plus, elles ont pas fait jouer leurs asiatiques. On savait que Prithika aime pas jouer les gauchères. Cette deuxième victoire est bonne pour le moral. Mais elle nous donne aussi des obligations des mardi car il va falloir enchainer derrière. Grand Quevilly, c'est un match important; On se rend compte que tout le monde peut battre tout le monde. Quand les filles se battent contre leurs adversaires et pas contre elles-mêmes, c'est de suite plus facile ".



Soirée parfaite pour les garçons de l'Alliance


Vincent Avril, le capitaine de l'Alliance Nîmes-Montpellier n'a finalement pas eu à regretter l'absence d'Alexis Lebrun, le nouveau numéro français, qui fait un petit break de deux, trois mois après avoir beaucoup joué sur tous les continents. Opposés à une équipe d'Amiens, qui comme eux, avait remporté tous ses matchs depuis le début de la saison, les languedociens n'ont laissé aucune chance à leurs adversaires. Et en l'absence de son frère, c'est Félix Lebrun qui donnait le tempo de la rencontre. Ne laissant que treize points au hongrois Lakatos, le plus jeune des frères survolait le premier match. Grégoire Jean était gonflé à bloc par cette première victoire et l'historique du club faisait parler son énergie. Si le danois Rasmussen arrivait à lui prendre un set, à aucun moment, il ne semblait en difficulté. Pour sa première sous ses nouvelles couleurs, le porto-ricain Afanador faisait lui aussi un match plein et apportait le point victorieux à son équipe, pour la plus grande joie de son capitaine "On est très content car on obtient cette victoire face à un concurrent direct, c'est vraiment bien. On a montré notre mentalité de bagarreur et de solidarité. Si aujourd'hui, c'était parfait, on s'est rendu compte au dernier match que même dans la difficulté, on était capable de se battre pour aller chercher la victoire. On voudra confirmer cela vendredi soir à Montpellier face à Argentan".







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"