"CE N'ÉTAIT PAS UN MATCH PLUS ABOUTI QUE CERTAINS QU'ON A PERDU MAIS ON A RIEN LÂCHÉ"

Après quatre défaites consécutives, le Rugby Club des Angles, en s'imposant 18/19 à Portes les Valence, a mis fin à la mauvaise série dans laquelle il s'était empêtré. Il s'en est fallu de peu...45 mètres, à savoir la distance à laquelle Vilaret a frappé la pénalité victorieuse...à la 80e minute. Joint par téléphone quelques jours après cette victoire, Jérémie Foissac savourait cette victoire. 

                      Crédit photo US Véore XV

JS30 : Elle fait du bien cette victoire chez l'US Véore ?
Jérémie Foissac: Seule la victoire est belle! Quand tu gagnes de un point, tu sais que ça se joue pas à grand-chose mais là ça a tourné à notre faveur. C'était pas un match plus abouti que d'autres matchs qu'on a perdu mais cette fois n'a rien lâché. On a fait une bonne première mi-temps, on joue bien les extérieurs et on impose notre jeu rapide. En seconde mi-temps c'est plus difficile, on a eu des problèmes sur les plaquages et du coup on a été pénalisé. À 2 minutes de la fin on est mené de deux points, Simon Vilaret passe une pénalité de 45 mètres. On tient au mental. Grâce à beaucoup de solidarité en a su tenir ce score.
JS30: Après 4 victoires lors des quatre premières journées, vous aviez marqué un peu le pas avec quatre défaites. Ce déplacement, c'était l'occasion de repartir de plus belle ?
JF: C'est un peu ce qu'on s'est dit avant le match. On était un peu frustré car on devait gagner contre Bièvre. En début de saison on ne s'était pas fixé d'objectif à long terme mais à la vue du calendrier, on savait qu'on avait un coup à faire face à Véore. Maintenant on vise douze points sur les quatre matchs qu'il nous reste avant les fêtes, on a réussi à gravir la première marche. On s'était pas mal mobilisé. La victoire n'était pas impérative car on ne doit pas oublier qu'on est juste un promu mais on a eu envie d'aller la chercher et ça c'est bien!
JS30: Pourtant on sentait, qu'à part Montmélian, qui semble intouchable, il ne vous manquait pas grand-chose. Vous avez perdu trois fois avec trois bonus défensifs.
JF: Exactement, on est pas loin. Même Montmélian, tu sais, c'est jouable. En y croyant un peu plus, on est pas loin d'eux. Cette poule est très homogène sur les sept premiers. On a un petit manque de maturité mais on le comble à chaque match.
JS30: Cette victoire vous replace dans la première partie du tableau. Quel est pour toi le vrai niveau de ton équipe ? Vers la 5e, 6e place ??
JF: Oui je pense. Tu sais dans le rugby, il y a l'aspect comptable et l'aspect jeu. Au niveau du jeu, on est pas loin des trois, quatre premiers. Au niveau comptable, on est aux alentours de la sixième place. On est une équipe jeune, promue. Alors la quatrième place, c'est ce qu'on doit souhaiter.
JS30: Il y a Monaco qui se présente ce weekend, au niveau comptable c'est à peu près le même début de championnat que vous. Au niveau jeu, c'est une équipe qui n'a pas encore gagné à l'extérieur et qui marque peu d'essais.
JF: Historiquement, c'est une équipe qui a toujours du mal à se déplacer mais je pense qu'ils vont vouloir gagner chez nous. Je me mets à la place de l'entraîneur de Monaco qui dit à ses joueurs on doit aller gagner chez un promu. La victoire à Véore nous a coûté quelques éléments sur blessure, on sait qu'on va être diminué. Ça peut se ressentir sur le terrain. En tout cas, on s'attend à un gros combat.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"C'EST TOUJOURS UN PINCEMENT DE JOUER CONTRE NÎMES"