C'EST OFFICIEL, FREDERIC BOMPARD EST LE NOUVEL ENTRAINEUR DU NÎMES OLYMPIQUE

Son nom revenait sans cesse depuis le départ de Nicolas Usaï mercredi dernier. Dans la short-list du président Assaf, avec notamment Patrice Beaumelle et Frederic Antonetti, l'ancien adjoint de Rudi Garcia a donc été officialisé ce matin. Il arrive avec son adjoint Thibaut Giresse avec qui il a coaché à Guingamp, sa seule expérience en tant que numéro un, club qu'il retrouvera d'ailleurs pour sa première sur le banc nîmois. Ce sera le 26 décembre. Il a entrainé 16 matchs dans les Cotes d'Armor pour un bilan de 6 victoires, 7 nuls et 3 défaites. Il avait mené à bien sa mission de maintien avec le club du président Le Graet mais avait dû quitter le club faute du BEPF, nécessaire pour pouvoir continuer à entrainer. C'est un entraineur que l'on dit travailleur, exigeant envers ses joueurs et fin tacticien. il s'est engagé pour une saison et demi avec l'objectif de maintenir le club nîmois. en conférence de presse ce matin il a souligné "avoir eu le privilège d'entrainer les plus grands joueurs européens, que ce soit à Lille, à l'AS Roma ou à l'OM. C'était jeu court, bien léché, au sol, on aimait bien avoir le ballon, faire du jeu, avoir la possession, combiner sur les côtés. on empêchait pas les joueurs d'aller dans la surface pour marquer des buts. mais ça veut pas dire qu'on oubliait de défendre. (...) A nous de mettre ça en place et rapidement car la fin de saison va arriver vite. (...) A Guingamp, ça a été une véritable opération commando. C'est usant de jouer le maintien, fatigant mais il ne faut pas lâcher. Je voulais avoir une pensée pour Nicolas Usaï que je ne connais pas personnellement. Mais je respecte l'homme, l'entraineur et son travail. C'est le lot de tous les entraineurs. On est tous de passage. La durée de vie d'un entraineur est de plus en plus courte. J'espère que la mienne au Nîmes Olympique sera un peu plus longue (Rires). (...) Être positif est quelque chose d'important quand on joue le maintien. Quand j'ai pris Guingamp, la situation sportive était pire que celle-ci. Le climat était délétère, c'était très compliqué. J'ai dit que je voulais que des personnes que positive autour de moi. C'est très très important. Je prône l'unité avec les gens qui sont en place. (...) Je viens d'arriver mais je vais être la toute la semaine. Il y a tout un tas de chose à mettre en place pour la reprise, le 1er décembre. Je vais voir tout le monde, staff technique, médical, joueurs. Je connais tous les joueurs. (...) Ça va être difficile. Un maintien, c'est éprouvant. C'est à la fin du bal qu'on paye les musiciens. (...) C'est un effectif qui a été construit pour jouer en 3/5/2 puis la mayonnaise a pas pris dans cette configuration. Nicolas a su s'adapter à son effectif car a un moment donné quand ça va pas...le système en losange a plutôt bien fonctionné. C'est en fonction de la qualité des joueurs que vous avez que vous allez sortir un système de jeu. Moi j'aime bien le 4/3/3 mais la qualité des joueurs ne s'y prête pas, on jouera pas comme cela. (...) J'ai une réunion aujourd'hui avec la cellule de recrutement pour faire le point avec eux. (...) Les joueurs aujourd'hui, je les sens concernés mais moi, je vais les impliquer. Je vais leur demander si ils sont prêt à partir à la guerre avec moi. Si c'est oui, je vais les impliquer, si ils veulent pas, ils restent au bord de la route et ils viennent pas m'emmerder. J'ai été clair. (...)On va tout mettre en œuvre avec les joueurs pour maintenir le Nîmes Olympique en ligue 2. On veut pas finir la saison avec des regrets. (...) Rencontrer Guingamp pour mon premier match, c'est incroyable, c'est dingue. (...) On va avoir besoin des supporters. Le 12e dans ce genre d'opération, il est très très important. L'avantage qu'on a à Nîmes, c'est qu'il y a un vrai public, un vrai engouement pour le football. Quand vous pouvez jouer à 12, c'est mieux. (...) Ça va être sympa de jouer dans un stade tout neuf, on s'adaptera. Avec la trêve de la coupe du monde, je ne suis pas dans l'urgence, c'est bien. (...)Il y a encore beaucoup de points à prendre. il en manque 30 pour se maintenir. Il faudra gagner 10 matchs. C'est plus facile à dire qu'à faire. A un moment donné, on est obligé de faire les comptes un petit peu. (...). Je suis fier d'être ici. Je n'ai pas d'appréhension d'être numéro un ici car je l'ai déjà été à Guingamp. Je ne suis absolument pas un jeune entraineur. (...) J'ai eu des contacts avec d'autres clubs en ligue2 et en National. (...) J'ai hâte de rencontrer les joueurs, de leur parler au téléphone. Je vais essayer de mettre les meilleurs sur le terrain. J'ai hâte qu'on reprenne."



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"