DIRECTION LA MARTINIQUE POUR LES CROC'ETTES NÎMOISES

Elles sont montées dans l'avion ce midi...direction la Martinique!!! Pas pour y passer de belles vacances quand les premiers courants d'air froid se sont invités sur notre région mais pour, une nouvelle fois, se surpasser. Elles...ce sont les Croc'ettes nîmoises, Anne Brette, Chantal Mouchet et Patricia Baux. Ces trois nîmoises vont participer au Raid des Alizés du 22 au 28 novembre en Martinique, un raid 100% féminin et solidaire. Ce sont quatre jours d'épreuve qui les attend la bas "Même si on ne connaitra les épreuves qu'au dernier moment, m'explique Anne Brette, on devrait avoir du Trail sur la Montagne Pelée ou sur Morne l'Archer, du canoë en mer, de l'orientation et du bike and run". 

Comme un signe du destin, les Croc'ettes porteront le numéro 30. Pour deux d'entre elles, elles espèrent que cela se passera mieux que l'an dernier "on était tombé en plein dans les évènements qui avaient secoué la Martinique l'an dernier et franchement, ça avait été galère". Car Anne Brette est une multi-récidiviste. Cette nîmoise de naissance de 56 ans, éducatrice sportive à l'ESF de Pyrénées 2000, ou elle fait ses saisons, revient pour la troisième fois sur cette épreuve. Associée à Anne Bérard et Angélique Villeron en 2018, elle est venue l'an dernier avec sa fille unique et avec celle qui partagera son aventure pour la deuxième fois, Chantal Mouchet. A 56 ans, elle aussi, cette Bagnolaise qui travaille au conseil départemental dans le numérique, maman de deux enfants, va donc vivre une deuxième expérience en Martinique. Et cette année, les deux copines seront accompagnées par Patricia Baux, 51 ans, kiné à Nîmes et elle aussi maman de deux enfants. 

Quand on demande à Anne, pourquoi elles retournent participer à cette aventure, sa réponse est double "D'abord, c'est une histoire de copines. Chantal, c'est mon amie, on est licencié au club de triathlon des Crocos d'Airain depuis 26 ou 27 ans. on a toujours partagé beaucoup de sports et de défis ensemble...des swim and run, des duos nocturnes, on est sur la même longueur d'onde...on sait qu'on ne vient pas en vacances. On est entrainé. Et puis, il y a HandiKraft pour qui on est solidaire. On soutient cette assoc qui nous parle énormément. HandiKraft, c'est un copain, Franck Kraft, un mec qui est un animateur dans l'âme, toujours avec la banane sur le visage. Son but est de faire skier des mômes handicapés. Le comité handisports du Gard fait souvent de stages avec lui. Il est aussi formateur en fauteuil ski. Il fait sourire des gamins et ça, ça n'a pas de prix. Nous, on est sportives, triathlètes et tout ça, du coup, ça nous parle. Et puis, on est motivée, car c'est aussi fort sympathique, d'être dans la mer des Caraïbes en Novembre (Rires)". Que l'aventure commence!!!



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"